Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Des chiens vivants peuvent être remportés dans cette machine attrape-peluche

Publié par Nicolas F le 18 Mai 2019 à 14:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

 

Une machine attrape-peluche a attiré l’attention de PETA, l’association protectrice des animaux. Techniquement, il ne s’agit même pas d’une machine attrape-peluche étant donné qu’il n’y a pas de peluches à l’intérieur mais des chiens. Dans une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, on peut voir que le jeu consiste à attraper des chiots avec une pince. Regardez la vidéo pour découvrir ce jeu polémique qui maltraite les animaux.

> À lire aussi : Elle entre sans gêne par la petite porte d’une machine attrape-peluche pour voler des jouets

Une machine attrape-peluche sans peluches

D’habitude, les enfants tentent tant bien que mal d’attraper les peluches et autres jouets qui sont enfermés dans ces machines à pince. Si d’habitude ces machines sont décriées, car souvent considérées comme étant de l’arnaque par les joueurs, cette machine en particulier est au cœur d’une polémique. C’est un biologiste très respecté, Daniel Schneider, qui a diffusé la vidéo sur ses réseaux sociaux. Le contexte exact et le lieu précis où a été filmé cette scène ne sont pas clairs. Il semblerait que les images proviennent de Chine.

> À lire aussi : En 2016, ce type a réussi à attraper 15 000 peluches aux machines à pinces des fêtes foraines, hallucinant… (vidéo)

Des chiens vivants doivent être attrapés avec les pinces

Sur les images, on peut voir que le jeu consiste à attraper des chiots, enfermés derrière les vitres de la machine, à l’aide d’une pince. Pour y arriver, il faut d’abord attraper un seau et ensuite attraper un chiot. Elisa Allen, directrice de l’association PETA est outrée et en colère. « Les animaux ne sont pas des jouets. PETA implore les autorités chinoises d’enquêter sur cette vidéo. C’est une question de vie ou de mort », a-t-elle expliqué au journal britannique Mirror. « Des animaux vivants comme des homards, des tortues ou des crabes, sont souvent vendus dans ces machines à pince, en Chine. Ils peuvent être blessés. Ils tombent à répétition et certains meurent dans la souffrance, car ils sont déshydratés et affamés ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

> À lire aussi : Un garçon se retrouve coincé dans un machine à attrape-peluche ! (vidéo)

Crédits : Twitter/BiologistDan