Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Coronavirus : 100 000 visons abattus en Espagne, une mesure drastique qui fait scandale !

Publié par Romane le 18 Juil 2020 à 10:02

Dans la région de l’Aragon, en Espagne, 100 000 visons, des petits mammifères, ont été abattus. Parmi eux, 90% ont été testé positifs au coronavirus et le gouvernement a donc pris cette décision radicale.

A lire aussi : Mike Tyson : son combat avec un requin blanc fait scandale (vidéo)

Des visons atteints du Covid-19

Dans un élevage, situé dans la région d’Aragon au nord-est de l’Espagne, une mesure d’immobilisation préventive a été déclarée depuis le 22 mai. Elle interdit la sortie d’animaux ou de produits dérivés car 7 employés ont attrapé le Covid-19. Le foyer de contagion a pour origine un employé infecté hors de la ferme. Les tests se sont ensuite portés sur les animaux et 87% des visons étaient aussi positifs.

Le résultat a été connu ce lundi 13 juillet et les autorités estiment que les animaux pourraient avoir été contaminés par les salariés mais ce n’est pas certain. Il n’est pas possible d’affirmer « une transmission d’animaux à humains et vice-versa”, a nuancé Joaquín Olona, le ministre de l’Agriculture espagnol.

Un triste sort

Les autorités ont pris une décision radicale et drastique pour « éviter les risques pour la population » . L’élevage de visons entier a été abattu, soit près de 100 000 spécimens de ces mammifères. La décision, s’appuyant sur la loi nationale de santé animale, a été prise par « les administrations concernées » , a expliqué Joaquin Olona.

L’Espagne n’est pas le seul pays à avoir pris une telle décision. Aux Pays-Bas, des dizaines de milliers de visions ont connu le même sort après la détection de cas de Covid-19. L’Espagne observe aussi de nouveau une accélération du nombre de cas atteint par l’épidémie et de nombreux foyers réapparaissent.

A lire aussi : Cet objet que nous sommes nombreux à avoir chez nous a failli coûter la vie à son chien ! Elle nous met en garde…