Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Vers la fin des abattages rituels casher et halal en France ?

Publié par Felix Mouraille le 29 Juil 2022 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 1er juillet, les deux abattoirs du groupe Intermarché ne pratiquent plus l’abattage sans étourdissement des animaux. Un processus qui ne correspond pas aux abattages rituels de la religion musulmane et juive.

En France, il est obligatoire d’étourdir les animaux dans les abattoirs avant de les tuer. Mais il existe une exception pour les rites religieux. En effet, pour qu’un animal devienne de la viande halal, il faut pratiquer la dhabiha (coup de couteau dans la gorge). C’est le même processus pour la viande casher.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les deux abattoirs de la Société vitréenne d’abattage (SVA) expliquent que « sur 300.000 bovins abattus par an, l’abattage rituel concernait 15 % des animaux » L’entreprise souhaite aussi que les déplacements de plus de 8 heures avant de se rendre à l’abattoir ne soient plus acceptés.

Plus de casher et d’halal : Une décision prise pour la « bientraitance animale »

Sur son site, le ministère de de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire explique vouloir « garantir le libre exercice des pratiques religieuses » .  Mais de manière indépendante, la Société vitréenne d’abattage (SVA) veut une « prise de conscience sociétale » .

Contacté par 20 Minutes, le groupe Intermarché souhaite accompagner le changement. « Les attentes générales de la société concernant la bientraitance animale ont très significativement évolué au cours des dernières années » . Et ces deux abattoirs situés en Bretagne souhaitent changer quitte à perdre un marché.

Une occasion aussi de se rattraper suite à la condamnation d’un abattoir du groupe Intermarché pour maltraitance animale. Une condamnation qui découle des images partagées par L214 où des truies subissaient de nombreuses maltraitances.

0