Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Les fourmis, les animaux de compagnie de demain?

Publié par Manon CAPELLE le 04 Oct 2020 à 22:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

John Ye, un Singapourien, s’efforce de faire comprendre à ses compatriotes que les fourmis peuvent être d’excellents animaux de compagnie. Il tente d’élever les consciences en démontrant qu’elles ne sont pas seulement nuisibles.

fourmis animaux de compagnie

>>> À lire aussi : Un chameau albinos rarissime filmé dans une réserve naturelle, en Chine ! (VIDEO)

La suite après cette publicité

Les fourmis, les nouveaux animaux de compagnie de demain?

Dans une boutique de Singapour courent des fourmis entassées dans des boîtes transparentes. Ce magasin vend des colonies ainsi que l’équipement nécessaire pour adopter des fourmis comme animaux de compagnie. 

John Ye a développé son intérêt pour les fourmis après avoir reçu quelques espèces en cadeau par son beau-frère. Ainsi, il a quitté son emploi de vendeur d’électronique pour monter son entreprise.

La suite après cette publicité

À 41 ans, il décrit les fourmis comme des animaux « altruistes, doués de compassion » et « d’un esprit combattif. » L’homme espère que son magasin devient un sanctuaire pour tous les passionnés de ces insectes. « Je souhaite faire de ce lieu un endroit où les gens peuvent se réunir, partager leurs connaissances et leur expérience de l’élevage de fourmis », a-t-il confié à l’AFP.

>>> À lire aussi : Incroyable : un rorqual retrouvé échoué sur une plage de la baie de Somme (Vidéo)

Un magasin à Singapour vend ces insectes aux particuliers

La suite après cette publicité

Dans son magasin, John Ye propose une trentaine d’espèces d’insectes. Elles ont été fournies par d’autres myrmécologues ou capturées par John Ye et ses amis à Singapour. Ainsi, la collection de John Ye comprend des dizaines de milliers de fourmis maraudeuses. 

Les passionnés de fourmis sont encore une communauté peu étendue. Toutefois, elle s’agrandit peu à peu à Singapour. Un groupe Facebook a même vu le jour et compte déjà près de 4 000 membres.

Malgré ce nombre grandissant, John Ye sait qu’il y a encore un long travail avant de faire accepter ces insectes comme des animaux de compagnie. La majorité des Singapouriens pensent que « l’on ne devrait pas élever des fourmis (…) parce qu’elles sont venimeuses, dégoûtantes, qu’elles portent des maladies ». 

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Appelés pour un chien abandonné, les secours n’étaient pas préparés à ce qu’ils allaient découvrir ! (VIDEO)

Source : Capital 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo