Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Scène de carnage : Une vache retrouvée dépecée dans un champ, les images sont affreuses…

Publié par Camille Lepeintre le 21 Avr 2022 à 20:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors même que l’association pour les animaux L214 a diffusé les images insoutenables de la maltraitance des veaux dans un élevage, un horrible scénario s’est produit ce mardi au petit matin à Loubajac dans le département des Hautes-Pyrénées. Un agriculteur a retrouvé le corps dépecé de l’une de ses vaches dans son champ.

Cet homme perd l’une de ses vaches dans un bain de sang

Mardi entre minuit et 6 heures du matin, Isis, une vache de race Montbéliarde a été sauvagement mutilée par un ou plusieurs individus. C’est son propriétaire, Philippe Gauzé, agriculteur à Loubajac dans les Hautes-Pyrénées, qui a retrouvé le corps dépecé de sa vache dans son champ. Plusieurs morceaux ont été éparpillés autour de l’animal, et une partie de sa dépouille a été emportée par les agresseurs. Selon les autorités, il s’agirait d’une trentaine de kilos de viande. Le Parquet de Tarbes s’est de suite saisi de l’affaire et a ouvert une enquête pour sévices sur un animal.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

De son côté les gendarmes de la compagnie de Tarbes-Ossun, en charge de l’enquête, ont lancé un appel à témoins afin de retrouver la piste des malfaiteurs : « Nous invitons les personnes ayant circulé sur la D3, mardi entre minuit et 6 heures du matin sur l’axe routier Bartrès /Loubajac, à venir vers nous en composant le 17 si elles ont aperçu un véhicule suspect garé aux abords de l’exploitation agricole du propriétaire de l’animal » .

Le monde de l’agriculture se mobilise

Les agriculteurs et la Fédération des Syndicats exploitants agricoles (FDSEA) des Hautes-Pyrénées se sont joints aux forces de l’ordre pour relayer l’information sur leur compte Facebook. « Comme chaque jour, l’éleveur allait s’occuper de ses vaches mais ce matin, c’est devant une scène d’horreur qu’il s’est arrêté ! » , ont-ils écrit en légende d’une photo de l’animal. « L’une d’entre elles était étendue, là dans le champ, morte et découpée. Des personnes ont attrapé cette vache, l’ont tuée puis ont récupéré les morceaux de viande. Cependant, il semble qu’ils aient été dérangés. Ils ont laissé plusieurs morceaux découpés juste à côté » .

Christian Fourcade, président de la FDSEA a lui aussi fait part de sa profonde inquiétude dans les colonnes de La Dépêche du Midi : « Nous comprenons dans quel état émotionnel se trouve Philippe Gauzé. C’est un sélectionneur qui fait très attention à ses bêtes, et cela doit être très difficile pour lui de voir l’une de ses vaches mourir ainsi. Car entre les animaux et l’éleveur, il y a forcément un attachement qui se crée » . La maltraitance animale est actuellement en plein cœur de l’actualité, des bénévoles de l’association de défense animalière Lana sont notamment intervenus dans une ferme pour sauver 68 animaux en danger.

0