Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Horreur : Un homme tue son chien en pleine rue avec un tournevis !

Publié par Claire JONNIER le 15 Juin 2020 à 11:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une scène qui se déroule du côté de la Seine-Saint-Denis, en pleine rue à Aubervilliers. Ce jour-là, les passants assistent à une scène particulièrement barbare lorsqu’un homme tue son chien avec un tournevis. Immédiatement, il est arrêté et mis en examen avant d’être hospitalisé en hôpital psychiatrique. Découvrez le détail en vidéo :

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Les conditions affreuses des élevages de saumons en Norvège : « Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi horrible » (Vidéo)

Un homme tue son chien en pleine rue !

La suite après cette publicité

Ce samedi 13 juin, les passants dans le centre-ville d’Aubervilliers assistent à une scène d’une violence inouïe. Ce jour-là, vers 9h30 du matin, Maxime décide de sortir son jeune chien, Sully. Tout se passait bien lorsqu’au bout d’un moment, il pète complètement les plombs ! C’est ainsi que l’homme tue son chien en pleine rue et avec un tournevis !

Complètement effarés par la violence de l’acte, les passants préviennent immédiatement la police. Mais lorsqu’elle arrive sur place, le jeune chien croisé malinois était en train de baigner dans une mare de sang, juste sur le trottoir. Un geste complètement incompréhensible et qui bien évidemment, entraîne une garde à vue immédiate. C’est ainsi que le jeune homme est emmené rapidement au poste de police.

un-homme-tue-son-chien-en-pleine-rue-avec-un-tournevis

>> À lire aussi : Huit hommes et un âne arrêtés par la police pour des paris illégaux au Pakistan

La suite après cette publicité

Arrêté et hospitalisé en hôpital psychiatrique

Ce jour-là, les passants sont extrêmement choqués ! En plein milieu du centre-ville, c’est l’impensable qui se produit lorsque cet homme tue son chien de sang-froid. « Il a sorti un tournevis et l’a d’abord planté violemment dans le flanc gauche de l’animal qui s’est effondré » explique Stéphane Lamart, un bénévole au sein d’une association de défense des animaux.

Rapidement emmené au poste, le jeune homme est placé en cellule pour une garde à vue. Mais visiblement, son état psychiatrique a obligé les autorités à demander un transfert en hôpital psychiatrique. Pour le moment, il risque jusqu’à deux ans de prison ferme avec 30 000 € d’amende.

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.