Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Le vétérinaire regarde les pattes du Dalmatien… et il comprend l’enfer qu’elle a vécu !

Publié par Romane TARDY le 02 Août 2020 à 6:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emma, un jeune dalmatien, a vécu le pire. Retrouvée dans un abattoir de Chine, ses pattes avant avaient été coupées. Heureusement, elle a pu être sauvée. Elle est devenue un symbole ! Découvrez la chienne dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

A lire aussi : CHOC: La police recherche cet homme qui a commis l’impensable avec son chien… (vidéo)

Ce dalmatien a été martyrisé dans un abattoir !

La suite après cette publicité

Emma Roo est un joli dalmatien mais dont l’histoire est affreuse. En Chine à Xi’an en 2017, elle a vécu le pire. La chienne faisait partie d’un commerce de viande de chien. Certains de ses membres ont alors été coupés comme ses pattes avant, le bout de ses oreilles et de sa queue. Selon une croyance, martyriser ainsi les animaux produit une montée d’adrénaline et rend la viande plus tendre. L’abandon de la chienne a eu lieu dès sa naissance suite à une malformation au niveau de l’orteil.

La chienne a heureusement été retrouvée et placée dans une clinique vétérinaire de Pékin. Elle avait alors seulement huit semaines. Le dalmatien a trouvé un premier foyer jusqu’à ce que deux ans plus tard les propriétaires rendent l’animal à la clinique. L’association Dalmatian Rescue la prend alors en charge. Puis en avril 2020, Misha Rackcliff Hunt, âgée de 27 ans, repère l’animal sur le site de l’association, tombe sous son charme et décide de recueillir le dalmatien en Caroline du Sud, aux Etats-Unis.

Une chienne méfiante

La suite après cette publicité

La chienne alors âgée de trois ans est restée traumatisée. Elle a peur de tous les bruits comme les sèche-cheveux, les aspirateurs, les tondeuses, tout ce qui pourrait lui rappeler les tronçonneuses. Grâce à l’association, Dalmatian Rescue, Misha a récolté des fonds et a pu offrir une voiture à roulettes à son dalmatien pour qu’elle puisse se déplacer plus facilement. Elle a pu également avoir des prothèses sur mesure.

Au fil du temps, la chienne se détend et maintenant elle adore jouer à la balle au parc et rencontrer d’autres chiens. Misha partage des images du chien sur les réseaux sociaux pour avertir que le commerce de leur viande existe toujours et continue de se battre pour la défense des animaux handicapés.

A lire aussi : Ce berger allemand a la colonne vertébrale trop courte, mais cela ne l’empêche pas de profiter de la vie ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.