Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Nevers : le chien qui avait dévoré sa maîtresse (elle le battait et l’affamait) ne sera pas euthanasié

Publié par Charlene le 20 Juil 2017 à 13:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cyra est sauvé !

La suite après cette publicité

Le chien qui avait dévoré une partie de la jambe de sa maîtresse à Nevers, ne sera pas euthanasié. Pour rappeler les faits, Cyra et Bébelle appartenaient à Liliane, une femme d’une cinquantaine d’années. Cette dernière a été retrouvée morte par son mari, dans leur domicile. Liliane, affalée sur son canapé et alcoolique de surcroît, gisait dans son sang, touchée à l’artère fémorale. On appris que c’était l’un de ses chiens, Cyra, qui lui avait en partie arraché la jambe. C’est une hémorragie qui a causé le décès de la quinqua. Autre détail notable, cette femme « tabassait » ses chiens, selon les dires de son mari. Notons également qu’elle les affamait. Les chiens avaient donc été retirés du domicile et placés en refuge en attendant qu’une décision soit prise.

Cyra berger allemand a Nevers

Un chien très gentil, mais affamé

Cyra, le chien qui a dévoré sa maîtresse, ne sera finalement pas euthanasié (ndlr : Bébelle n’était pas concernée par les faits). Le chien a en effet passé quelques examens en vue d’une étude comportementale. Qui s’est en réalité avérée excellente d’après un vétérinaire de Fontainebleau. La décision a donc été prise par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de sauver l’animal. Cyra, le berger allemand, n’a pas lieu d’être euthanasié. Il se trouvait alors au refuge de Thiernay, à La Fermeté. Et actuellement, il est placé en famille d’accueil, qui indique d’ailleurs qu’il s’agit d’un chien très gentil. Amélia Tarzy, à la tête de l’établissement, confirme que l’animal est affamé et que celui-ci se jette sur la nourriture.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

 

Une pétition et 86 000 signatures

La suite après cette publicité

Bien que cela n’ait pas forcément aidé pour la prise de décision finale, une pétition avait été mise en ligne par les internautes pour sauver Cyra. Celle-ci avait tout de même récolté 86 000 signatures. Finalement, tout est bien qui fini bien.

 

La suite après cette publicité
Crédit photo / photo à la une : Pixabay

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.