Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

« Qui sème le vent… » : la femme dévorée par son chien a Nevers le battait et l’affamait

Publié par Charlene le 06 Juil 2017 à 17:48
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elle gisait dans son propre sang

La suite après cette publicité

Nous apprenions hier qu’une habitante de Nevers, dans la Nièvre, avait été dévorée par son chien. Liliane était âgée de 57 ans et c’est son mari de 79 ans, Roger, qui a fait cette macabre découverte. La quinqua avait été en partie déchiquetée par l’un de ses chiens. Elle avait alors un berger allemand de 4 ans et une chienne « type Rottweiler » d’après les voisins. Le couple de Nivernais avait adopté les deux animaux en début d’année 2017. Le corps de Liliane a donc été retrouvée gisant dans une marre de sang. Elle présentait beaucoup de plaies ainsi que des traces évidentes de morsures.

La suite après cette vidéo
une femme devoree par son chien a nevers

Elle « tabassait » ses chiens

Si Bebel et Cyra n’ont eu aucune pitié pour leur maîtresse, il faut également préciser qu’ils n’étaient apparemment pas bien traités. Ils vivaient dans la cour du couple et le mari a précisé qu’elle les « tabassait ». Et le Berry Républicain indique qu’au moment où la femme fut retrouvée morte, il n’y avait plus de croquettes dans les gamelles. De nouvelles informations ont d’ailleurs indiqué que Bebel, la femelle n’est pas impliquée dans la mort de sa maîtresse. En revanche, Cyra a vomi du sang et des vêtements, ce qui ne laisse aucun doute.

La suite après cette publicité

 

Les animaux placés en fourrière

L’autopsie de Liliane a révélé que la cause de son décès est une hémorragie due à la rupture de l’artère fémorale. La victime était également connue pour ne pas avoir la main légère sur la bouteille. Ce qu’a d’ailleurs confirmé le voisinage. Ce qui pourrait donc en partie expliquer (mais pas justifier) son comportement violent envers ses animaux. Les chiens ont pour l’instant été retirés du domicile et placés en fourrière à Nevers. On ne sait toujours pas ce qu’il adviendra d’eux…

La suite après cette publicité
Crédit photo / photo à la une : SUPERSTOCK/SIPA

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.