Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Pratique sexuelle: que veut dire être fornicophile ?

Publié par Elisa GERLINGER le 07 Mai 2022 à 17:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les pratiques sexuelles dites « déviantes » sont nombreuses chez l’être humain. Mais connaissez-vous les fornicophiles ? Cette paraphilie risque de vous surprendre.

Les pratiques sexuelles sont très nombreuses et diffèrent selon les personnes. Mais certaines n’entrent pas dans les normes de notre société et sont appelées des paraphilies. Le masochisme (aimer être battu et/soumis) ou encore l’exhibitionnisme (se montrer nu publiquement) en font par exemple partie. La liste de ces pratiques, étranges mais légales, est également très longue. Mais connaissez-vous les fornicophiles ?

Qu’est que la fornicophilie ?

La fornicophilie est le fait d’être sexuellement attiré par des insectes. Volants, avec beaucoup de pattes, beaucoup de yeux… Peu importe, du moment que c’est un insecte, même si certains ont leur préférence. Pour certains la simple vue des petits animaux les excitent déjà, mais d’autres vont plus loin. Certains vont même jusqu’à poser des insectes sur leurs parties génitales. Araignée, mouche, mille-pâtes, fourmis, vers… Chacun ses goûts. Les médecins estiment que l’excitation doit provenir des chatouilles ou des piqures.

La fornicophilie ressemble beaucoup à la zoophilie, l’attirance sexuelle envers les animaux. Cependant, cette pratique est interdite par la loi. Elle est considérée comme de « la cruauté envers les animaux » ou bien de « crime contre la nature ». Mais ce n’est pas le cas de la fornicophilie. Pourquoi ? On ne sait pas.

Beaucoup de pratiques sexuelles déviantes

Mais nombreuses sont les paraphilies, et certaines paraissent plus étranges que d’autres. Par exemple, il existe la scatophilie: il s’agit d’être sexuellement attiré par les excréments de quelqu’un. Ou encore la dendrophilie, le fait d’être attiré par les arbres. On peut aussi parler de l’exobiophilie, le fantasme envers les extra-terrestres. Ou encore la ferrolevigarophilie, l’attirance pour la pression chaude exercée par un fer à repasser sur le sexe.

Mais il existe une pratique sexuelle qui se rapproche beaucoup de la fornicophilie. Il s’agit de la formicophilie, qui consiste à crouler sous les insectes. C’est un peu plus extrême.

A lire aussi: Quelles sont les pratiques sexuelles préférées des Françaises ?

0