Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Hospitalisé, il est forcé d’abandonner ses deux chiens dans un refuge. Au moment de les récupérer, il a le coeur brisé…

Publié par Charlene le 05 Mai 2018 à 16:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Forcer d’abandonner ses chiens

Un vieil homme originaire du Delaware, aux États-Unis, a du se résoudre à abandonner ses chiens après une crise cardiaque. Et pour cause, il ne devait passer que quelques jours à l’hôpital, mais son état de santé était critique. Les médecins ont donc préféré le garder plus longtemps. Le problème, c’est que ses deux chiens, Baily et Blaze, se trouvaient alors dans un refuge en attendant. Personne d’autre ne pouvait prendre soin d’eux. Mais l’hospitalisation du vieil homme ayant duré plus longtemps que prévu, le refuge fut contraint de proposer les deux chiens à l’adoption. Quelle ne fut pas la peine du vieil homme à sa sortie de l’hôpital, en découvrant que ses propres chiens étaient sur le point d’être adoptés.

refuge pour animaux

Une nouvelle inattendue !

Heureusement, les deux toutous se trouvaient toujours au refuge lorsque le vieil homme a voulu les récupérer. En revanche, le refuge lui réclamait 250 dollars afin de pouvoir adopter ses propres chiens. Une somme qu’il n’avait pas. Il est parti et a promis de revenir avec l’argent. Malheureusement, il est revenu au refuge avec une certaine somme, mais pas assez pour atteindre les 250 dollars. Les membres du refuge ont alors pris la décision d’assumer les frais d’adoption de Baily et Blaze afin qu’ils puissent retourner dans leur maison. L’homme a tout simplement fondu en larmes face à tant de bonté. Regardez :

Source image / image à la une : capture YouTube | Lynzee Carrothers
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0