Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Suite à l’accusation de torture infligée à un chiot, Rop risque un an de prison

Publié par Celine Spectra le 13 Mar 2023 à 6:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Germain R., influenceur connu sous le pseudonyme de Rop, a comparu ce vendredi 10 mars face au tribunal correctionnel de Pontoise pour maltraitance animale. Le procureur a finalement requis une peine d’un an de prison pour l’influenceur.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Maltraitance animale sur des chevaux : de nouvelles images effrayantes ont été partagées par la Fondation Brigitte Bardot

Rop accusé d’actes de cruauté envers un animal domestique

La suite après cette vidéo

Vendredi 10 mars, Germain R., connu sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme Rop, a comparu devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour maltraitance animale. Pour mémoire, tout a débuté en novembre 2022, lorsqu’un petit Staffordshire Terrier de quatre mois nommé Texas, appartenant au couple d’influenceurs Rop et Rocka FrenchRapQueen, a été retrouvé dans un état critique par des agents de la BAC d’Argenteuil.

La suite après cette publicité

Après avoir pris en charge le chiot, le vétérinaire a assuré que l’animal avait fait état de sévices graves et d’actes de barbarie. D’ailleurs, sa tête était complètement défigurée par les coups, les contusions et les bosses. De plus, il souffrait de malnutrition sévère.

La Fondation Assistance aux Animaux a ensuite recueilli le petit chien, rebaptisé Hope, et a porté plainte contre les influenceurs pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique. Mais aussi pour maltraitance infligée sans nécessité à un animal apprivoisé et privation de soins.

>> À lire aussi : Singe défiguré, gifle à un aigle : le dresseur accusé de maltraitance animale se défend sur TPMP (vidéo)

La suite après cette publicité
Suite à l’accusation de torture infligée à un chiot, Rop risque un an de prison

TPMP

Le parquet de Pontoise en charge du dossier

Germain R. a été traduit en justice pour avoir commis de graves actes de cruauté envers son propre animal. Le procureur a requis une peine d’un an de prison, ainsi que l’interdiction de posséder des animaux.

Onze organisations de défense des animaux se sont constituées partie civile afin de représenter l’animal maltraité. Malgré les preuves accablantes, le rappeur a néanmoins continué à nier toute connaissance des blessures de son chien. Assurant notamment qu’il n’avait rien remarqué de mal. Pourtant, les blessures de l’animal étaient indéniables… Le verdict devrait désormais être rendu début avril.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « Espèce de c*nne » : accusée de maltraitance animale, Hilona Gos sort ses griffes et c’est violent

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.