Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Variole du singe : nos animaux de compagnie peuvent-ils être infectés ?

Publié par Céline le 03 Juin 2022 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le but de réussir à endiguer la propagation de la variole du singe, les autorités sanitaires européennes et britanniques ont émis un grand nombre de recommandations. Et certaines concernent les animaux domestiques.

En effet, les propriétaires de certains animaux de compagnie infectés par cette maladie devront éviter tout contact avec eux. Et ce, pendant au moins 21 jours.

Variole du singe : les animaux peuvent-ils être infectés ?

Pixabay

Variole du singe : si vous êtes infectés n’approchez plus votre animal de compagnie

L’Agence britannique de sécurité sanitaire a souhaité faire quelques recommandations à toute personne atteinte de la variole du singe. En effet, elle leur demande d’éviter tout contact avec leurs animaux domestiques. Et ce, durant pas moins de 21 jours !

Étant donné la propagation rapide du virus à travers le monde, les autorités sanitaires ont donc désiré évaluer le risque sur les animaux de compagnie qui vont être exposés au virus.

Les rongeurs sont plus susceptibles d’attraper la maladie

Selon l’agence britannique, il s’avère donc que les rongeurs, comme notamment, les cochons d’inde, les gerbilles, les rats, les souris ou bien encore les hamsters, sont plus susceptibles d’attraper et de propager la maladie que les humains.

Néanmoins, il serait visiblement peu probable, même si on ne peut exclure cette possibilité, qu’un rongeur de compagnie infecté puisse transmettre la maladie à d’autres rongeurs sauvages. Mais il faut savoir que certains rongeurs peuvent, tout comme avec le Covid, être asymptomatiques. Mais étant donné que leur période d’incubation est inconnue, des tests ont été développés afin de détecter la présence d’anticorps. Ou bien encore du virus. 

Enfin, il faut également savoir que les humains non infectés en contact avec des rongeurs domestiques infectés risqueraient fortement d’attraper la maladie. Et qu’en ce qui concerne une éventuelle infection des chats, chiens et à d’autres animaux, cela est encore moins probable que pour les rongeurs.

Source : The Dodo
0