Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variole du singe : Cette prédiction inquiétante qui vient d’être dévoilée

Publié par Mia le 02 Juin 2022 à 8:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En ce moment, un nouveau virus fait son apparition en Europe. Bien connu en Afrique, la variole du singe cause des pustules et démangeaisons, mais aussi d’autres désagréments (fièvre, etc). Avec l’émergence de nombreux contaminés sur le continent, l’OMS s’inquiète de la suite des événements. Mais, l’explosion des cas n’est pas la seule chose qui fait froid dans le dos. En effet, un rapport datant de 2021 vient d’être révélé. Ce rapport de 2021 indique clairement l’arrivée de la variole du singe pour mai 2022… Une sorte de prédiction que vont adorer les adeptes de théories du complot.

variole du singe prédite en 2021 rapport

Des scientifiques prédisent le virus avant qu’il n’arrive

La variole du singe était-elle prévue depuis 2021, donc l’année dernière ? Cela ressemble à un scénario complotiste, et pourtant. En tout cas, cette maladie, bien qu’inoffensive, est belle et bien présente en Europe et commence à inquiéter les scientifiques. Notamment à cause de sa présence dans de nombreux foyers viraux.

Le 20 mai dernier, un rapport issu de la Nuclear Threat Initiative (NTI) a été révélé au grand jour. Cet organisme travaille sur « la réduction des menaces nucléaires et biologiques mettant en péril l’humanité » , par des biais scientifiques. Dans ce rapport, datant de novembre 2021, nous pouvons lire des exercices de simulations dans le cas où une épidémie surviendrait. Un rapport dressé à la suite de la pandémie du Covid-19, pour se préparer au mieux.

Et, croyez-le ou non, mais dans ce rapport qui date de 2021, il y est mentionné une simulation d’épidémie de variole du singe pour le 15 mai 2022. Soit à peu près au moment où le virus est apparu en Europe. Une prédiction flippante.

La variole du singe prévue depuis 2021 : réalité ou complot ?

Alors, d’après l’ONG, la présence de la variole du singe dans ce rapport de 2021 est une coïncidence. Sur une de leurs pages de questions réponses sur leur site, la Nuclear Threat Initiative a expliqué pourquoi la variole du singe est présente sur ce rapport de simulations datant de 2021. Selon eux, cela avait un rapport avec les agents pathogènes du Covid-19.

« Une pandémie mondiale mortelle impliquant une souche inhabituelle du virus de la variole du singe qui a émergé dans la nation fictive de Brinia et s’est propagée dans le monde entier sur 18 mois. […] L’un des facteurs de sélection du monkeypox était la valeur de la sélection d’un agent pathogène avec des caractéristiques différentes de celles du virus SARS-CoV-2, ce qui a encouragé les participants à l’exercice à considérer des problèmes au-delà de ceux qui ont déjà été mis en évidence par la pandémie actuelle » .

Mais bon, les complotistes ne sont pas d’accord avec cette explication, trop évasive selon eux. En effet, pour plein de gens adeptes de théorie du complot, ce serait Bill Gates qui serait derrière cette épidémie de variole du singe. En effet, Bill Gates fait partie des contributeurs financiers de l’ONG Nuclear Threat Initiative qui a émis ce rapport. Peut-être a-t-il déclenché une variole du singe pour toute la population pour pouvoir nous implanter une puce lors de la vaccination obligatoire ? Si nous étions complotistes, c’est en tout cas ce que nous aurions cru ! Ou alors, il s’agit d’un rapport rédigé par une Intelligence Artificielle et dans ce cas, c’est encore plus terrifiant. Et vous, qu’en pensez-vous ?

0