Arnaque au faux banquier : attention à cette escroquerie à la mode qui sévit de plus en plus

Publié par le le 01 Dec 2020

Une nouvelle arnaque sévit sur la Côte d’Azur. Des escrocs se font passer pour des banquiers, et extorquent de l’argent aux victimes.

Argent attention au paiement par carte bancaire

>>> A lire aussi: Vinted : une arnaque tourne au fiasco !

Une nouvelle arnaque sévit de plus en plus en France, et particulièrement sur la Côte d’Azur. Des escrocs se font passer pour des banquiers afin d’extorquer de l’argent. “Dans un premier temps, la victime reçoit un appel téléphonique d’un escroc se faisant passer pour un banquier. Il l’informe avoir observé des mouvements inhabituels sur son compte et que d’importants montants ont été prélevés. Sous le choc, celle-ci oublie d’être vigilante et se laisse manœuvrer par le faux banquier…” , explique Nice Matin.

“Je ne me suis donc pas méfiée”

Une habitante de la Côte d’Azur a été victime de cette escroquerie. Elle reçoit un appel le 11 novembre dernier à 23h. Une femme est à l’autre bout du fil et explique travailler au service fraude de la Caisse d’Épargne, banque où la jeune femme a sa domiciliation bancaire.

Cette personne me dit qu’il y a eu beaucoup d’achats effectués sur mon compte et qu’il convient donc de vérifier. Comme je l’interroge sur son appel aussi tardif, elle m’assure que son service fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et visiblement connaît mon identité, mon adresse, etc. Elle était très convaincante, comme peut l’être une véritable professionnelle du secteur, s’exprimait très bien et je ne me suis donc pas méfiée.” , raconte Vanina au média.

>>> A lire aussi: Attention si vous voyez ces bons d’achat Action sur les réseaux sociaux ! C’est une arnaque !

5 000 euros extorqué

L’escroc demande alors de lui communiquer plusieurs codes que la victime a reçu par SMS. Ne se doutant pas du danger, la jeune femme le fait. Mais le lendemain, c’est un véritable employé de du service de fraude qui l’appelle. Celui-ci explique que des achats ont été effectués sur internet pour un montant de 5 000 euros.

Une somme que Vanina n’a pas dépensée, mais s’est fait voler par le faux banquier. L’habitante du Sud a joint sa conseillère qui a pu mettre en opposition sa carte bancaire et refuser les payements douteux. Alors n’oubliez surtout pas, ne jamais communiquer de codes ou ses identifiants par téléphone.

>>> A lire aussi: WhatsApp : méfiez-vous de cette nouvelle arnaque par message

Publié par le le 01 Dec 2020
0