Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Arnaque : cette femme a été escroquée de 17 000 euros… sa banque refuse de la rembourser !

Publié par Quentin VIALLE le 09 Mar 2021 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un phénomène connu de tout le monde, et pourtant. Nous sommes tous vulnérables face au problème de la fraude bancaire. Sarah, une victime de cette arnaque, raconte son calvaire. La jeune femme a perdu des milliers d’euros que la banque refuse pourtant de lui rembourser.  Un témoignage à retrouver dans la vidéo ci-dessous !

Arnaque : victime de fraude bancaire, elle raconte

Le cauchemar pour Sarah a débuté avec un simple appel téléphonique il y a plusieurs mois. Pensant communiquer avec un conseiller de la Caisse d’Epargne, cette victime a malencontreusement divulgué ses coordonnées bancaires à des escrocs. Résultat, ce sont près de 17.000 euros dérobés en quelques minutes sur son compte… que la banque refuse de rembourser.

En effet, selon son établissement bancaire, Sarah a tout simplement fait preuve de négligence. Les fraudes bancaires, et les fraudes de manière générale ne cessent de se multiplier ces dernières années. Et pour cause, les fraudeurs se professionnalisent et ciblent de plus en plus de victimes.

A lire aussi >>> Si le paiement sans contact est activé sur votre carte bancaire, vous devez absolument voir cette vidéo !

Non remboursement : une « manœuvre des banques » ?

Si, auparavant, les banques ne rechignaient pas pour rembourser les victimes de fraude bancaire, cela devient effectivement de plus en plus compliqué. L’an dernier, c’est 580 millions d’euros qui ont été dérobés aux clients des banques en France. Selon l’UFC-Que-Choisir, près d’un tiers des victimes n’ont pas été remboursées. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter.

L’association des consommateurs dénonce également les manœuvres des banques pour ne pas rembourser les victimes. « En tout état de cause, les textes légaux ne prévoient pas que le client victime d’une fraude bancaire doive déposer plainte. Au contraire, la loi prévoit que la banque rembourse immédiatement son client dès que celui-ci lui signale une opération non autorisée« , explique l’UFC.

Quoi qu’il en soit, soyez extrêmement prudents et ne divulguez jamais vos codes de carte bancaire à qui que ce soit.

A lire aussi >>> Fraude fiscale : attention, le fisc va désormais surveiller attentivement vos réseaux sociaux…