Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Argent : cette nouvelle habitude observée sur le compte en banque des Français !

Publié par Justine le 16 Fév 2021 à 16:18

Les conséquences de la crise sanitaire se font ressentir sur le moral, mais également sur le porte-monnaie des Français ! D’après un nouveau sondage, 8 personnes sur 10 affirment avoir moins consommé et donc épargné plus d’argent que la normale. Découvrez les résultats et conclusions de l’étude dans la suite de l’article.

Gestion argent en 2020

>>> À lire aussi : L’argent fait-il le bonheur ? Une étude a enfin la réponse !

La gestion de l’argent, exemplaire en 2020

L’arrivée du Coronavirus en France a radicalement changé le comportement des Français. Selon un sondage d’Opinion Way pour Meilleurplacement.com dévoilé par Le Parisien, l’impact de la crise sanitaire s’est fait ressentir sur notre mode de vie, notre manière d’appréhender le futur, notre moral et sur notre porte-monnaie.

En effet, afin de vivre plus sereinement et limiter les crises d’angoisse, les Français ont été très nombreux à placer de l’argent. En moyenne, ils ont épargné 276 euros par mois en 2020 dont un quart a mis entre 100 et 250 euros de côté. En ce qui concerne les jeunes de 18-24 ans, alors que les étudiants se dirigent de plus en plus vers les banques alimentaires, d’autres arrivent à épargner 281 euros en moyenne. Enfin, pas moins de 8 personnes sur 10 (78 %) ont moins consommé et donc dépensé moins d’argent.

>>> À lire aussi : Epargne : Ces 3 erreurs que vous devez absolument éviter !

Argent : l’épargne d’actualité en 2021

Malheureusement, les inégalités ressortent puisque 27 % (dont un tiers des plus de 50 ans) ont déclaré ne pas avoir pu épargner ne serait-ce qu’un seul centime. Par ailleurs, des inégalités salariales entre hommes et femmes ressortent. 15 % des hommes épargnent plus de 500 € par mois contre 9 % des femmes seulement.

Selon Yannick Hamon, cofondateur de meilleurplacement.com, ces chiffres révèlent « l’expression de la peur de l’avenir. Pour les personnes âgées, c’est l’angoisse du vieillissement. Et, pour les jeunes, c’est la volonté de préparer la retraite, et la crainte d’une non-pérennité de leurs revenus et de leur travail avec un marché de l’emploi en dents de scie ».

Quoi qu’il en soit, l’année 2020 a été une année record, puisque 200 milliards d’euros ont été épargnés contre 100 à 130 milliards les années précédentes affirme la Banque de France. L’année 2021 devrait suivre la même voie.

>>> À lire aussi : Epargne : Ce livret rapporte deux fois plus que le livret A !