Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

McDonald’s et des milliers d’enseignes pourraient très bientôt accepter le bitcoin comme moyen de paiement

Publié par Quentin VIALLE le 17 Avr 2022 à 13:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En s’appuyant sur la solution de paiement Strike, McDonald’s et des milliers d’enseignes pourraient accepter le bitcoin comme moyen de paiement. Une adoption massive à venir pour les cryptos ?

Crypto : McDonald’s sur le point d’accepter bitcoin comme moyen de paiement

Du 6 au 9 avril se tenait la célèbre Bitcoin Conference 2022 du côté de Miami. Un évènement attendu par tous les fans de cryptomonnaies au cours duquel des annonces majeures du secteur sont dévoilées. L’an dernier par exemple, le Salvador, petite nation d’Amérique centrale, avait annoncé adopter le bitcoin en tant que monnaie légale. Et cette année ne déroge pas à la règle.

En effet, on a appris lors de cette conférence que de très grandes enseignes telles que McDonald’s, Walmart ou encore Starbucks pourraient accepter le bitcoin comme moyen de paiement aux Etats-Unis. « Si cela se réalise, le bitcoin sera accepté dans près d’un demi-million de magasins aux Etats-Unis ainsi que sur tous les sites Shopify à travers le pays », indique Thedalesreport.

McDonald's pourrait bientôt accepté le bitcoin comme moyen de paiement

Strike, l’application de paiement qui souhaite démocratiser les cryptomonnaies

Cette annonce à été faite par Jack Mallers, fondateur et PDG de Strike, une application de paiement mobile qui utilise le protocole de paiement adossé au bitcoin appelé Lightning Network. Il a ainsi évoqué des partenariats massifs avec de très célèbres enseignes dont McDonald’s mais aussi Shopify, une plateforme de création de boutique en ligne.

Pour faire simple, tous les commerçants qui utilisent cette plateforme pourront, grâce au Lightning Network, proposer à leurs clients de payer en bitcoin « sans intermédiaire bancaire et donc sans frais pour le commerçant », détaille BFM. Voilà en tout cas une avancée significative qui pourrait permettre à Bitcoin de concurrencer de nombreuses monnaies fiduciaires. L’ancien PDG de Twitter Jack Dorsey et d’autres spécialistes se frottent les mains.

Source : BFM
0