Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Restaurant : Depuis la crise sanitaire, cette rentrée d’argent est en chute libre !

Publié par Elodie le 21 Sep 2020 à 16:00

Depuis plusieurs mois déjà, les autorités incitent les Français à privilégier le paiement sans contact. Simple et rapide, il évite aux clients de toucher les appareils à carte ou les pièces en risquant de se transmettre des germes. Pour faciliter son usage, le plafond est même passé de 30 à 50 euros depuis le déconfinement. Pourtant, l’explosion du paiement sans contact a fait quelques laissés-pour-compte: les métiers de l’hôtellerie. En effet, depuis que les commerces en tout genre recommandent d’utiliser le sans-contact, les pourboires se font rares.

Les pourboires se font de plus en plus rares depuis la démocratisation du sans contact

A lire aussi: Paiement sans contact : ce phénomène qui touche de plus en plus de monde

Le paiement sans contact, un incontournable

Les clients des bars et restaurants ont pour habitude de laisser quelques pièces après un service qu’ils ont particulièrement apprécié. Ancré dans les coutumes depuis des années, le pourboire est désormais en chute libre. Et pour cause, le Covid-19 est passé par là. Depuis son explosion il y a quelques mois en arrière, les autorités ont pris des mesures afin de limiter au maximum les risques de contamination. C’est pourquoi le paiement sans contact est désormais fortement recommandé quand il s’agit de régler ses dépenses.

Interrogée par France 2, une cliente affirme pourtant donner plus depuis la crise sanitaire. Consciente des difficultés rencontrées par les restaurateurs depuis le confinement, elle tente d’aider comme elle peut. « Je dirais que je donne plutôt plus depuis le Covid, parce qu’on sait que [les restaurateurs] ont beaucoup souffert et qu’ils ont été fermés pendant très longtemps » a-t-elle déclaré. Pourtant, du côté des restaurateurs, le ressenti est totalement différent. Une chose est sûre: les gens donnent moins de pourboires depuis le boom du paiement sans contact.

Des clients de moins en moins généreux

Dans ce restaurant bistronomique d’un quartier touristique parisien dans lequel les équipes de Franceinfo se sont rendues, le verre à pourboires reste désormais vide après le service de midi. « En ce moment, on n’a pas de touristes, donc c’est plus compliqué, car ce sont ceux qui ont plus l’habitude de le faire » a confié le manager.

De leur côté, les habitués évitent de manipuler les pièces afin d’éviter les risques de contamination. Certains ne jurent plus que par le paiement sans contact. Ils n’ont plus ni billets ni pièces de monnaies dans leurs portefeuilles et le moins qu’on puisse dire, c’est que les professionnels de la restauration en pâtissent.

A lire aussi: Très mauvaise nouvelle si vous utilisez le paiement sans contact !