Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Livrets A, LEP, ou PEL… adieu les doublons d’épargne : le gouvernement serre la vis !

Publié par Mel Dib le 17 Fév 2024 à 17:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans l’univers trépidant de l’épargne, où chaque centime compte et chaque taux d’intérêt fait battre le cœur des épargnants un peu plus vite, une nouvelle vient de tomber comme un couperet : fini les doublons sur les livrets d’épargne réglementée ! Oui, vous avez bien lu.

Publicité

Si vous aviez l’habitude de jongler entre plusieurs Livrets A, LEP, ou PEL pour optimiser vos gains, il va falloir revoir votre stratégie. On vous explique tout sur cette réforme qui promet de changer la donne.

À lire aussi : Votre Livret A est plein ? : Découvrez 6 Alternatives Lucratives pour Optimiser Votre Épargne!

Un contrôle anti-doublon pour mettre de l’ordre

Publicité

Jusqu’à récemment, certains malins (ou malines) parmi nous avaient trouvé la parade pour accumuler les placements avantageux en ouvrant plusieurs comptes d’épargne réglementée. Mais ça, c’était avant.

Depuis le 1er janvier 2024, les banques ont sorti l’artillerie lourde avec un contrôle anti-doublon qui ne laisse passer aucun écart. Livret A, LEP, LDDS, Livret Jeune, PEL, CEL… tous sont concernés par cette vérification rigoureuse. Le but ? S’assurer que personne ne cumule plusieurs livrets de la même catégorie dans différents établissements.

Cette mesure, instaurée pour renforcer la transparence et l’équité dans le monde de l’épargne, marque un tournant significatif. Les banques, désormais, avant d’ouvrir un nouveau compte d’épargne réglementée, doivent vérifier auprès d’un fichier central si le client n’en possède pas déjà un similaire ailleurs.

Publicité

Cette démarche vise à prévenir les abus et à s’assurer que les avantages liés à ces produits bénéficient à tous, de manière juste et équilibrée.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Les règles du jeu changent

Pour ceux qui aimaient jouer avec les règles, attention, le jeu devient sérieux. Si auparavant, avoir plusieurs Livrets A pouvait relever du sport national, désormais, c’est carton rouge direct. Et pour cause, les banques, armées du nouveau système de contrôle, vérifient si vous possédez déjà un produit similaire ailleurs avant d’ouvrir un nouveau compte.

Publicité

Cela signifie que si vous êtes déjà détenteur d’un LEP dans une banque, impossible d’en ouvrir un second dans une autre. La même logique s’applique pour les autres produits d’épargne réglementée.

Cette nouvelle règle change la donne pour de nombreux épargnants qui, jusqu’à présent, pouvaient naviguer entre différentes offres pour maximiser leurs intérêts.

Désormais, l’accent est mis sur la simplification et la centralisation de l’épargne, avec un objectif clair : rendre le système plus transparent et plus juste pour tous.

Publicité
Il sera désormais plus possible d'avoir des doublons en épargne.

À lire aussi : Arnaques financières : votre épargne visée par des escrocs !

Que faire en cas de doublon ?

Publicité

Vous vous retrouvez avec un sifflet d’arbitre à la bouche sans savoir quoi faire de vos doublons ? Pas de panique, le gouvernement a prévu des mesures pour régulariser votre situation. Vous avez deux mois pour choisir quel livret garder, transférer les fonds, et fermer les comptes en trop.

Pour les PEL et CEL, c’est un peu différent, mais l’idée reste la même : mettre de l’ordre dans vos finances et respecter les nouvelles règles du jeu.

En cas de doublon détecté, les épargnants se voient offrir plusieurs options pour régulariser leur situation. Ils peuvent soit transférer les fonds d’un compte à l’autre, soit clôturer l’un des comptes pour se conformer à la nouvelle réglementation.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Cette flexibilité permet aux épargnants de s’adapter en douceur à la nouvelle loi, tout en conservant les avantages de leur épargne.

Avec cette réforme, le paysage de l’épargne en France connaît un véritable bouleversement. Si l’objectif de lutter contre la fraude et d’assurer une équité entre tous les épargnants est louable, il n’en reste pas moins que pour certains, cette mesure sonne comme la fin d’une ère.

Mais pas de quoi paniquer ! Après tout, l’épargne, c’est un peu comme un bon vin français : elle se bonifie avec le temps et un peu de règles. Alors, prêts à jouer selon les nouvelles règles ?

Publicité

Cette réforme, bien que contraignante pour certains, ouvre la voie à une gestion plus saine et plus équitable de l’épargne en France. Elle rappelle l’importance de la transparence et de la responsabilité dans la gestion financière, tout en protégeant les intérêts des épargnants.

Dans ce nouveau contexte, chacun est invité à revoir sa stratégie d’épargne, à découvrir de nouvelles opportunités et à s’adapter aux changements pour optimiser son épargne dans le respect des nouvelles règles.

À lire aussi : Apple fait une sérieuse concurrence aux banques avec son compte d’épargne révolutionnaire à taux très attractif

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.