Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pourquoi l’impôt payé par Netflix en France est-il si bas?

Publié par Elodie le 06 Août 2020 à 22:23

Alors même que Netflix est la plus grande plateforme de streaming au monde, le montant de ses impôts s’élève à la modique somme de 564 174 euros. De quoi en intriguer plus d’un.

Netflix paie des impôts très bas en France

A lire aussi: Netflix : attention à cette arnaque qui s’empare de vos coordonnées bancaires !

Netflix et les Pays-Bas

Cette somme « ridicule » vous laisse dans l’incompréhension? Eh bien le peu d’impôts que paye Netflix en France a pourtant une explication simple. Le géant du streaming qui compte aujourd’hui des plus de 6 millions d’abonnés déclare en réalité ses bénéfices aux Pays-Bas. Seuls 26 millions d’euros de bénéfices seraient déclarés en France sur un total de 800 millions d’euros selon Capital. Pour élaborer sa théorie, le magazine se base sur les 6,7 millions d’abonnés que compte la plateforme. Il considère qu’une grande majorité adhère à l’offre milieu de gamme, soit 11,99 euros par mois.

« Si l’on applique à ce chiffre la marge avant impôt globale de Netflix (10%), le bénéfice avant impôt réalisé en France s’élèverait donc à 80 millions d’euros. Avec un taux de 33,3%, le site de vidéo à la demande devrait donc en réalité s’acquitter d’environ 25 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices auprès du fisc français. » .

Les filiales françaises ne s’occupent pas des abonnements

De plus, les trois filiales françaises de Netflix n’ont pas pour objectif de commercialiser des abonnement comme le précise le géant du streaming. La première a pour mission de gérer le marketing et la deuxième s’occupe de la production de séries et de films. Netflix France se défend en affirmant que le groupe a vu le jour entre novembre 2018 et juillet 2019. « L’année 2019 constitue une phase de démarrage pour ces entités. Par conséquent il est inévitable de que le montant des taxes ne soit pas significatif ».

Le chiffre d’affaires généré par les abonnements n’est par conséquent pas déclaré en France mais au Pays-Bas. En effet « les abonnés signent un contrat avec une entité Néerlandaise baptisée Netflix International BV » explique Capital. Mais Netflix fait preuve d’optimisation fiscale en rapatriant une bonne partie de ses bénéfices aux Etats-Unis. Ainsi la plateforme bénéficie d’un allègement d’impôts même aux Pays-Bas.

A lire aussi: Netflix fait une grosse annonce tarifaire concernant ses abonnements…

Source: Capital