Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Déclaration de revenus : cette case à cocher ABSOLUMENT pour avoir le bonus !

Publié par Justine le 04 Nov 2020 à 16:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Certains parents vont recevoir une demi-part fiscale supplémentaire dans leur déclaration de revenus et plus particulièrement, les parents isolés. Découvrez en détail ce bonus du quotient familial dans la suite de l’article.

La suite après cette publicité
Quotient Familial bonus

>>> À lire aussi : Impôt sur le revenu : quel sera le barème de 2021 ?

Quotient familial : un bonus destiné aux parents isolés

La suite après cette vidéo

Pour rappel, le quotient familial correspond au nombre de parts d’un foyer fiscal et a pour objectif de calculer avec précision l’impôt sur le revenu. Directement en lien avec la situation familiale (dont le nombre de personnes à charge), il divise le revenu imposable et tient compte des charges familiales. C’est pourquoi, les parents isolés avec un ou plusieurs enfants à charge payent moins d’impôts que les couples sans enfants.

La suite après cette publicité

Depuis plusieurs années, ce dispositif s’est adapté à la réalité de la société et à la multiplication des foyers monoparentaux. C’est pourquoi, l’État vient en aide aux parents divorcés, célibataires ou séparés avec un ou des enfants à charge « le nombre de parts prévu […] est augmenté de 0,5 lorsqu’ils supportent à titre exclusif ou principal la charge d’au moins un enfant », selon l’alinéa 2 de l’article 194 du Code général des Impôts.

>>> À lire aussi : À partir de quel revenu devons-nous payer l’impôt sur le revenu ?

Comment percevoir le bonus du quotient familial ?

La suite après cette publicité

Pour toucher ce bonus du quotient familial, il suffit de cocher la case T sur votre prochaine déclaration de revenus. Toutefois, cette demi-part doit respecter deux critères :

  • Le parent isolé vit seul depuis le 1er janvier de l’année d’imposition ou au 31 décembre en cas de séparation, divorce ou rupture de pacs ;
  • Le parent subvient seul aux besoins de (ou des) enfant(s).

Par ailleurs, la pension alimentaire ne change en rien l’octroi de ce bonus. En ce qui concerne les parents isolés en garde alternée, « la majoration est de 0,25 pour un seul enfant et de 0,5 (part, ndlr), si les enfants sont au moins deux », relate Capital. Bien entendu, cette demi-part est plafonnée à 3 697 € pour une part entière d’un contribuable avec la charge d’au moins un enfant. La réduction d’impôt par demi-part supplémentaire est de 1 567 € et 1 848,50 € pour les enfants en garde alternée.

La suite après cette publicité

Attention ce plafonnement concerne uniquement les ménages où le revenu imposable atteint 33 189 € pour 1,5 part fiscale, 38 579 € pour 2 parts, 49 362 pour 3 parts fiscales et 60 142 pour 4 parts.

>>> À lire aussi : Prélèvement à la source : mauvaise nouvelle à partir de septembre !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.