Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Passage du Smic à 3 106 €/ mois pour soutenir les Français face à l’augmentation du prix de l’essence ?

Publié par Justine le 21 Oct 2021 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis la forte hausse du prix de l’essence, un message est devenu viral sur les réseaux sociaux. Ce dernier affirme que le Smic devrait être à 3 106 € s’il avait suivi l’augmentation du carburant. Est-ce vrai ?

Le Smic bientôt à 3 106 € ?

>>> À lire aussi : Une augmentation du SMIC pour bientôt ?

Le Smic à 3 106 € ?

Actuellement, le prix de l’essence (le sans plomb 95 atteint 1,6567 € le litre) fait énormément débat en France. De plus en plus cher à cause de la pandémie et de la très forte demande, le carburant est presque devenu un luxe. Pour répondre à cette hausse, une photo d’un gilet orange circule massivement sur les réseaux sociaux. Est inscrit sur le gilet : « Si le Smic avait augmenté comme le carburant, il serait à 3 106 € ».

Il n’en faut pas plus pour que les internautes s’indignent et critiquent le gouvernement dans les commentaires. Or, cette image date de novembre 2018, lors de l’acte I des gilets jaunes par des syndicats de la CGT, indique 20 Minutes. De fait, cette affirmation concernant le Smic, ne fait absolument pas référence à la situation actuelle.

>>> À lire aussi : CARTE : Prix de l’essence : où trouver les stations services les moins chères autour de chez vous ?

Pourquoi le Smic ne risque pas d’atteindre ce montant

Par ailleurs, il est peu probable que le Smic atteigne un tel montant ! L’auteur de cette polémique a simplement surévalué la hausse du Smic. Comme le précise 20 minutes, en 2020, le revenu minimal était à 1 539,42 € brut par mois. Il aurait donc fallu une hausse de 101,7 % pour atteindre les 3 106 €.

En réalité, si le Smic avait réellement suivi la courbe du prix de l’essence, il serait à 1 924 € par mois. Il est également bon de rappeler que le calcul de revalorisation du Smic se base sur les dépenses quotidiennes des 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles. L’énergie, l’alimentation, le prix du carburant, l’habillement ou encore la santé influent sur ce montant, précise l’Insee.

>>> À lire aussi : Prix du carburant : Sandrine Rousseau propose d’augmenter le prix de l’essence… Oui oui !