Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Taxe foncière : la très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Publié par Lucas Obin le 09 Nov 2022 à 16:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

« Moi, je tiens toujours ma parole ». Ces mots furent ceux tenus par Anne Hidalgo il y a plusieurs mois et, aujourd’hui, ils n’ont désormais plus aucun sens. Et pour cause ! Après avoir annoncé qu’elle n’augmenterait pas la taxe foncière dans la capitale, la Maire de Paris a finalement officialisé l’énorme augmentation de cet impôt pour l’année 2023. Une nouvelle qui, forcément, provoque la fureur et l’incompréhension des habitants parisiens… Mais pas que !

>>> À lire aussi : Impôts : Quelles sont les villes où la taxe foncière augmente le plus ?

Anne Hidalgo augmente la taxe foncière

C’est une nouvelle qui, forcément, n’a pas été très bien reçue par ceux qui, en 2023, verront leur taxe foncière doubler. Car oui, Anne Hidalgo vient d’acter l’augmenter de près de 52% de cet impôt à Paris. Une décision très étonnante de la part de celle qui, pourtant, avait indiqué plusieurs mois plus tôt qu’elle n’était pas près d’acter une telle décision.

Une question s’impose alors : pourquoi un tel revirement ? Pour Anne Hidalgo, le projet qu’elle porte pour la ville de Paris doit se placer au-dessus de tout. Les Parisiens doivent donc faire des sacrifices et accepter de voir leur taxe foncière augmenter pour, à l’inverse, assister à l’embellissement de la capitale. « Maintenir une haute qualité de nos services publics, continuer à investir dans le logement, dans la transition écologique et dans la modernisation de notre patrimoine », a-t-elle ainsi confié pour tenter d’expliquer son choix.

>>> À lire aussi : Novak Djokovic filmé en train d’aider une femme à porter sa valise à Paris (vidéo)

oiseau sauvage piece theatre mairie paris anne hidalgo

Anne Hidalgo a décidé d’augmenter la taxe foncière à Paris.

De vives réactions à son encontre

Si, forcément, les Parisiens n’ont que peu goûté à cette annonce sur la taxe foncière, eux qui, déjà, voit leur loyer grimper bien plus à la hausse que dans d’autres villes françaises, une personnalité a visiblement souhaité se considérer comme leur porte-parole. Et là, Rachida Dati, meilleure ennemie d’Anne Hidalgo, entre en scène : « 2001 : 1 milliard de dettes. 2022 : 10 milliards de dettes. Et maintenant : +50% sur la taxe foncière car #ParisEnFaillite #Cavalerie ». Un tweet posté sur Twitter de la part de l’ancienne ministre qui, et ça n’est plus une surprise, ne porte clairement pas la Maire de Paris dans son cœur.

>>> À lire aussi : « Ça va vous faire mal » : entre Anne Hidalgo et Rachida Dati le ton monte en plein Conseil de Paris

0