Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Des vases vieux de 2 800 ans découverts avec un trésor à l’intérieur

Publié par Justine Rousseau le 18 Sep 2021 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les archéologues de l’Université française de Toulouse ont découvert un trésor vieux de 2 800 ans dans les environs de la ville de Gannat en France. Les vases découverts contiennent des bijoux et des outils en très bon état.

Des vases vieux de 2 800 ans découverts remplis de bijoux et d'outils

>>> À lire aussi : Des archéologues trouvent un oeuf vieux de 1 000 ans… et font une grosse boulette !

Un trésor dans des vases en très bon état

C’est le rêve de tous les archéologues de trouver un vieux trésor. C’est ce qui s’est passé pour ces archéologues de l’Université française de Toulouse. Alors qu’ils étaient dans les environs de la ville de Gannat dans le département de l’Allier, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce groupe a découvert des objets en bronze enfouis depuis plus de 2 800 ans.

Des bracelets, des pendentifs, des anneaux de cheville, des scalpels mais aussi des épées, des haches en bronze et des ornements de chars. Voilà ce que ce groupe d’archéologues ont trouvé dans la terre. Le tout était caché dans des vases d’où leur très bon état, des milliers d’années plus tard.

« Une découverte exceptionnelle« 

Selon l’étude menée par les spécialistes, dans cette région de France, il y a 2 800 ans se trouvait un regroupement de personnes appartenant à la « Culture des champs d’urnes » . Le mode de vie de cette colonie est typique de l’Europe centrale. On observe des innovations dans les rites funéraires, en particulier l’utilisation d’urnes en céramique. Rien ne suggère pourtant qu’il s’agisse bien de cette colonie qui a enterré ces vases.

Ces dépôts ont été enterrés « volontairement » selon Pierre-Yves Milcent, maître de conférence à l’Université Jean Jaurès de Toulouse. « Ils sont associés à l’habitat, il pourrait s’agir d’offrandes comme on en trouve en Grèce à cette époque, déposées lors de la fondation ou de l’abandon de l’habitat, pour s’assurer la protection des divinités » .

« De nombreux objets en bronze ont été découverts depuis le XIXe siècle, mais rarement par des archéologues dans leur contexte d’origine. Cette découverte, avec des objets intacts, est exceptionnelle car elle permet de mieux comprendre comment et pourquoi ils ont été enfouis » , a-t-il raconté.

L’âge du Bronze, qui se situe entre 2 200 et 800 avant Jesus Christ, reste une période très méconnue, d’où le caractère exceptionnel de cette découverte.

>>> À lire aussi : Une momie de 3600 ans livre ses secrets sur la mort du pharaon Seqenenrê Tâa