Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Se masturber sans les mains c’est possible, une sexologue révèle la technique « mains libres » !

Publié par Manon CAPELLE le 09 Sep 2021 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Saviez-vous que la majorité des femmes peuvent jouir sans les mains ? Les sexologues Kaat Bollen et Mieke Mievis dévoilent comment se masturber sans les mains et pourquoi vous serez pressées de recommencer.

 

>>> À lire aussi : Découvrez la signification de vos rêves érotiques !

Se masturber sans les mains est possible

Chaque orgasme est unique. Et en pleine pandémie de coronavirus, avec le deuxième confinement qui commence, nous n’avons pas grand chose à faire. Alors, explorer son corps est un bon hobbie. Et sachez qu’il est possible de se masturber sans les mains. Vous avez donc tout le temps de vous entraîner.

Pour débuter, vous pouvez commencer avec la stimulation des tétons. Il faut savoir qu’une femme sur huit peut jouir rien qu’avec cette stimulation. Pour ce faire, la sexologue Kaat Bollen explique : « Caressez vos seins, faites des cercles autour de vos tétons ou demandez à votre partenaire d’y porter une attention particulière. »

>>> À lire aussi : Femmes fontaine : la vérité sur ces femmes qui intriguent autant qu’elles fascinent !

De nombreuses manières d’atteindre l’orgasme

La pensée est un puissant excitant. Pensez simplement à des choses qui vous font de l’effet et la magie opérera. Aussi, pour démarrer ce moment de plaisir, vous pouvez vous tripoter et toucher légèrement votre clitoris. La sexologue explique qu’en stimulant le clitoris à plusieurs reprises en s’arrêtant avant le moment fatidique, « vous jouirez automatiquement, sans ne plus toucher votre clitoris. »

Beaucoup de femmes arrivent à se masturber sans les mains. Et s’adonner à ce plaisir solitaire en mains libres est assez simple. En croisant les jambes, il faut faire pression sur votre clitoris, notamment en se déplaçant de gauche à droite. Ainsi, si vous resserrez vos muscles pelviens et qu’ensuite vous relâchez en alternant, l’excitation devrait augmenter.

>>> À lire aussi : La compatibilité génitale en plein boom : faire de la chirurgie s’emboiter parfaitement

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0