Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une mère célibataire sans moyens créée sa propre tiny house pour mettre ses enfants à l’abri

Publié par Claire le 13 Déc 2020 à 7:33

La vie est loin d’être de tout repos ! Et ce n’est certainement pas cette mère célibataire de 27 ans qui dira le contraire. À la fin de son mariage, elle s’est retrouvée sans toit et sans possibilités de faire un crédit à la banque. Du coup, elle a décidé de retrousser ses manches pour créer sa propre tiny house et mettre ses enfants à l’abri. Découvrez son incroyable exploit juste ici :

>> À lire aussi : Découvrez 23 solutions pour optimiser l’espace dans un appartement !

Mère célibataire : un défi du quotidien

Prendre la décision de se séparer de son conjoint n’est pas une chose facile. Surtout lorsqu’au milieu, il y a des enfants. Et pourtant, c’est le choix de Charlotte, une mère célibataire de 27 ans. Le souci, c’est que lorsqu’elle passe le cap, elle ne pense certainement pas que la charge sera aussi lourde. Entre le travail, l’éducation, et la vie de manière générale… Elle ne s’en sortait plus !

Elle n’avait même pas la possibilité de faire un emprunt à la banque pour acheter son propre appartement. Du coup, elle a décidé de retrousser ses manches et de créer sa propre tiny house pour mettre ses enfants à l’abri. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est époustouflant.

une-mere-celibataire-sans-moyen-cree-sa-propre-tiny-house-pour-mettre-ses-enfants-a-labri

>> À lire aussi : Découvrez toutes ces techniques de rangement incroyables !

Une tiny house pour 8000 € !

Mère célibataire de 27 ans, Charlotte n’a pas hésité une seule seconde à construire sa propre tiny house. Grâce à l’aide de ses grands-parents, elle a donc entamé les travaux de construction dans leur jardin. Au départ, elle n’avait même pas les équipements essentiels pour pouvoir subvenir aux besoins de ses 2 fils, alors âgés de 2 et 6 ans.

Mais finalement, au fur et à mesure, elle perfectionne sa technique et surtout, prend confiance en elle pour résoudre toutes les problématiques qu’elle rencontre sur son chemin. Finalement, elle parvient à ses fins avec la fierté personnelle d’avoir pu donner une chambre à part à ses enfants. « Mon conseil est de ne pas avoir peur de commencer petit, vraiment nous n’avons pas besoin de beaucoup de choses. Un prêt hypothécaire plus petit signifie tellement de possibilités, vous apprenez à vraiment apprécier ce qui vous entoure. Je n’aurais jamais pensé réussir à construire ma propre maison et encore moins aimer le faire. » Un bon exemple de courage et de réussite et qui lui fait faire de sérieuses économies au quotidien !

>> À lire aussi : Habiter dans une Tiny House ça vous tente ? On vous fait visiter !