Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Ecosia pourra désormais dénoncer les entreprises coupables de greenwashing

Publié par Alicia Trotin le 18 Nov 2022 à 14:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le moteur de recherche, Ecosia, est connu pour son engagement climatique. Connu pour son modèle, un arbre planté pour chaque recherche internet, a conquis de nombreux utilisateurs. Depuis le mois d’octobre, il a décidé de noter l’engagement environnemental des entreprises. De A à F, il sera difficile de tricher pour ces sociétés.

À lire aussi : McDonald’s prend une décision radicale pour lutter contre le réchauffement climatique !

moteur de recherche Ecosia

Stopper la tendance du greenwashing

Nul ne peut ignorer les alertes des écologistes, et encore moins les entreprises. Les consommateurs s’appliquent de plus en plus à choisir leurs achats en fonction des engagements environnementaux présentés par l’établissement. Les interrogations pleuvent lorsque ce qui est présenté ne reflète pas la réalité des coulisses.

Pour contrer cette tendance mythomane, le moteur de recherche notera de A à F, comme à l’école, l’engagement écologique des entreprises. Dans le monde, 20 millions de personnes font leurs recherches internet sur Ecosia chaque mois, dont 4 millions de Français. Avec 500 millions de recherches mensuelles dans l’hexagone, l’impact de cette décision sera assurément non négligeable. Décrite comme étant une alternative « verte » de Google, Ecosia veut aider les utilisateurs à mieux consommer.

“Nous voulons donner les moyens à nos utilisateurs de prendre des décisions plus informées sur le sujet du climat, au quotidien et de façon simple. Cela nécessite de rendre les informations sur le climat plus accessibles”

La pire note est F, elle correspond à un échec. Comme l’explique Ecosia, les entreprises qui reçoivent cette lettre, n’ont fourni aucune preuve d’une éventuelle réponse climatique crédible. A contrario, A correspond à une solution climatique exemplaire qui permettrait de limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C.

À lire aussi : Noël : l’entreprise Amazon a-t-elle du souci à se faire?

Amazon et Pinterest ont du souci à se faire

Pour obtenir une bonne note, les entreprises doivent s’être engagées à réduire d’au moins 50 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Le reste des émissions doivent être équilibré par les entreprises. Pour celles qui s’engagent moins, elles seront évidemment moins bien notées. Le méta-moteur allemand a confié qui était particulièrement complexe de noter les entreprises et que cela prenait énormément de temps. C’est pourquoi, seules 17 entreprises ont été notées depuis le 24 octobre.

« Interpréter l’engagement climatique d’une entreprise et son impact réel est souvent compliqué, demande du temps et du travail, et est entravé par le manque de transparence et d’information »

La liste a récemment été publiée par l’université de Berlin, on y retrouve les géants du capitalisme comme Amazon, Ikea, Microsoft, Meta, ou encore Pinterest. Il n’est pas uniquement question des annonces publiques, les véritables actions menées sont aussi prises en compte dans la note.

“Microsoft s’engage à réduire les émissions globales de plus de 50 % d’ici 2030, mais ne montre pas encore d’antécédents en matière de capacité à le faire. Cela leur donne une note B dans notre méthodologie.”

Ecosia pour Novethic

En 2019 déjà, deux symboles ont fait leur entrée sur le moteur de recherche. Le but est de renseigner efficacement les utilisateurs. Une feuille verte pour les entreprises qui bénéficient du label écologique. Et une usine de charbon pour celles qui émettent le plus de gaz à effet de serre.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0