Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Météo : pourquoi nous vivons le mois de mai le plus froid depuis 40 ans ?

Publié par Claire JONNIER le 06 Mai 2019 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que les Français étaient sur les starting-blocks pour sortir le barbecue et les maillots, il semblerait que le mois de mai ne l’entende pas de la même oreille. D’ailleurs, ce dimanche, c’était du jamais vu depuis les années 1970. Bien en dessous des normales de saison, les températures ne cessent de chuter, et voici pourquoi.

Publicité

 

>> À lire aussi : Vague de froid aux Etats-Unis : découvrez les plus belles et glaçantes photos

Publicité

En mai, fais ce qu’il te plaît (mais pas en maillot)

Ce week-end, c’était du jamais vu depuis au moins 40ans. Dans les Hautes-Pyrénées, le mercure enregistre à peine 1° le matin alors que dans les Landes, il tombe à 3,8° ! Du jamais vu depuis les années 1975. Pire encore, la neige est tombée en masse et à très basse altitude puisqu’à Mulhouse, elle fait son apparition dès le début de l’après-midi.

Quant à la Creuse, elle devait accueillir de nombreux participants pour un « Teknival » qui ont eu l’agréable surprise de danser la tête dans les flocons. Alors après un mois d’avril exceptionnellement doux, on se demande bien ce qui se passe du côté du climat ? Et selon Fabienne Amiach, « c’est dû à un flux de nord qui arrive sur la France, c’est vraiment une situation hivernale. »

Publicité
meteo-le-mois-de-mai-le-plus-froid-depuis-40-ans

>> À lire aussi : Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à déclarer l’urgence écologique et climatique

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Winter is here !

La raison qui explique ce froid exceptionnel serait un anticyclone présent au niveau de l’Islande et surtout proche de l’Atlantique et des côtes occidentales françaises. Visiblement, il s’agirait de dépressions qui traversent l’Europe entière ainsi que l’Italie. Ce flux provenant du Nord serait alimenté par l’air polaire et suivi par un anticyclone. D’ailleurs, il draine avec lui des rafales à plus de 120 km/h qui ont été enregistrées sur la côte méditerranéenne ce week-end.

Publicité

Voilà pourquoi, la France est assaillie par un froid anormal et exceptionnel avec des températures moyennes qui tournent autour de 10°. Évidemment, nous sommes bien en-dessous des normales de saison mais rassurons-nous, mardi à midi ce devrait être de l’histoire ancienne.Et puis tout le monde sait très bien que dans quelques mois, on se plaindra de la canicule…

>>À lire aussi : Pourquoi on dit « allo » quand on répond au téléphone ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.