Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Estelle Mouzin : les fouilles de la dernière chance ?

Publié par Gabrielle Nourry le 24 Août 2021 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une dernière série de fouilles doit débuter à partir du 30 août, à Issancourt-et-Rumel dans les Ardennes, pour retrouver le corps d’Estelle Mouzin. Les fouilles auront lieu en présence de Monique Olivier. La petite fille a été enlevée et tuée en janvier 2003 par Michel Fourniret.

La suite après cette publicité
estelle mouzin

>>> A lire aussi : Alexia Daval : ses parents font une troublante annonce

Une dernière de chance de trouver le corps d’Estelle Mouzin

La suite après cette vidéo

Deux mois après les dernières recherches du corps de la jeune fille, les fouilles vont reprendre lundi 30 août. L’ex-femme de Michel Fourniret sera extraite de sa prison de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne pour assister aux fouilles dans les Ardennes.

La suite après cette publicité

Il s’agira de la septième et dernière fouille. Estelle Mouzin a été enlevée par Michel Fourniret le 9 janvier 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne. Peu avant sa mort, le tueur en série avait avoué l’enlèvement, le viol et le meurtre de la petite fille.

Le 1er avril, Monique Olivier avait reconnu son implication dans la séquestration d’Estelle Mouzin, enlevée à l’âge de 9 ans. Elle avait alors avoué avoir accompagné son mari au bord du bois d’Issancourt-et-Rumel pour qu’il enfouisse le corps de l’enfant.

Les fouilles dureront une semaine

La suite après cette publicité

Didier Seban, l’avocat du père d’Estelle, a été interrogé sur France Info ce lundi 23 août. Il affirme qu’ils ont chaque fois l’espoir de « retrouver le corps d’Estelle et avoir la dernière réponse attendue dans cette affaire ». Il regrette cependant le manque de coopération de Monique Olivier.

Les recherches doivent durer une semaine dans une zone de 2,5 hectares. Elles ont lieu proche de la maison où a été séquestrée Estelle Mouzin. Deux pelleteuses seront déployées, notamment pour arracher les souches des arbres déposées suite à une opération de déboisement en avril dernier.

La juge d’instruction, Sabine Khéris accompagnera Monique Olivier. A la suite de ces fouilles, la juge d’instruction aura la possibilité de clôturer le dossier, ouvrant la voie à un procès.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un septuagénaire viole une adolescente de 13 ans dans sa voiture