Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Estelle Mouzin: nouveau rebondissement dans l’enquête au sujet de Michel Fourniret

Publié par Elodie GD le 18 Juin 2020 à 12:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En janvier 2003 la disparition de la petite Estelle Mouzin avait bouleversé toute la France. La fillette de 9 ans n’était pas rentrée de l’école, et les recherches menées par la police et ses proches n’avaient rien donné. Finalement Michel Fourniret, un tueur en série, avait fini par être soupçonné par police. Après des années d’enquête, de nouvelles fouilles sont programmées au domicile du meurtrier.

La suite après cette publicité
de nouvelles fouilles auront lieu aux anciens domiciles de Michel Fourniret

A lire aussi: Meurtre d’Estelle Mouzin : les mots glaçants de Michel Fourniret au juge

Estelle Mouzin toujours introuvable

La suite après cette vidéo

Aussi surnommé « l’Ogre« , Michel Fourniret a avoué en mars dernier avoir « pris la vie » de la petite Estelle. Il a reconnu l’avoir enlevée alors qu’elle sortait de l’école puis séquestrée. Mais il a tenu secret le lieu où il l’a retenue et enterrée. La juge d’instruction Sabine Khéris a donc décidé que de nouvelles fouilles seraient menées à ses anciens domiciles. Il y a quelques années, des fouilles menées dans son château du Satou avaient permis aux enquêteurs de retrouver les corps de deux victimes. Cette découverte avait nécessité des heures de recherches acharnées.

La suite après cette publicité

Aujourd’hui âgé de 78 ans, Michel Fourniret avait été entendu durant 3 jours au sujet de la petite Estelle en mars dernier. « Je reconnais là un être qui n’est plus là par ma faute » a-t-il déclaré, laissant les enquêteurs dans le flou. Il avait cependant reconnu avoir abordé la jeune dans Guermantes. Un indice qui même s’il est minime, pourrait être crucial pour la suite des opérations. Initialement prévues avant le confinement, les fouilles débuteront ce lundi. Elles seront menées par des militaires sur l’une des anciennes propriété du tueur en série, située à Ville-sur-Lumes (Ardennes).

Un indice déterminant

Les autorités disposent toutefois d’un indice non négligeable. En effet, un ticket de caisse daté du 11 janvier 2003, soit deux jours après la disparition d’Estelle, a été retrouvé à son ancien domicile. Il montre que Michel Fourniret a effectué des achats alimentaires dans un supermarché à proximité de Ville-sur-Lumes. « Cette maison étant vide, nous sommes amenés à penser que c’est là que vous avez amené Estelle Mouzin » lui a affirmé la juge.

La suite après cette publicité

Michel Fourniret souffre aujourd’hui de problèmes de mémoire. Cette défaillance constitue un sérieux handicap pour les enquêteurs. En effet, alors qu’il a avoué 11 meurtres, les autorités sont persuadées qu’il a fait plus de victimes. Selon 20 Minutes, la juge envisagerait de mener une seconde série de fouilles dans une ancienne carrière de sable. Le tueur a vécu à proximité de cette carrière dans les années 1980.

A lire aussi: Nouvelles révélations chocs de Michel Fourniret sur son implication dans la disparition d’Estelle Mouzin

 Source: 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.