Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Fiona : De nouveaux témoignages sur Cécile Bourgeon qui font froid dans le dos…

Publié par Quentin VIALLE le 09 Déc 2020 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Septième jour de procès de cet atroce fait divers. Vous vous rappelez probablement de l’affaire Fiona, la fillette qui avait été retrouvée dans son vomi en 2013. Et de nouveaux témoins se succèdent à la barre pour éclaircir certaines zones d’ombres qui persistent encore. Et certaines constatations font froid dans le dos…

La suite après cette publicité

Meurtre de Fiona : le procès est en cours

Ces quelques jours de procès sont riches en découvertes. La caissière d’un cinéma, où se sont rendus Cécile Bourgeon, Berkane Makhlouf et leur fille Fiona quelques jours avant la disparition de la fillette, a mis en avant une attitude étrange de Fiona par rapport aux autres enfants. La fillette de 5 ans présentait « des marques sur le visage, elle était très blanche, éteinte, le regard vide« , explique Corinne Leoty devant les Assises. Un témoignage terrible et des mots qui donnent des frissons.

La suite après cette vidéo
la petite Fiona

A lire aussi >>> Pour que son amante avorte, un trentenaire commet l’impensable !

La suite après cette publicité

La fillette souvent battue par son père

Le père de Fiona, Berkane Makhlouf, a démenti en bloc que sa fille avait eu une ecchymose sur le visage, mais seulement « un petit bleu« . Une médecin légiste a été auditionnée, et a mis en avant le fait que la fillette était régulièrement battue par son beau-père. Une ancienne amie de Cécile Bourgeon a évoqué la situation dramatique dans laquelle vivait la petite Fiona. En effet, les parents étaient tous deux consommateurs de stupéfiants.

Selon cette ancienne amie, Cécile Bourgeon aurait affirmé à plusieurs reprises que sa fille était « un bébé-héroïne« . Toujours d’après son témoignage poignant, Fiona serait passée « de petite princesse à petit boulet » lorsque Cécile Bourgeon attendait son troisième enfant.

La suite après cette publicité

Selon un expert en toxicologie, il est possible que le couple ait pu réagir par réflexe sous l’emprise de drogue, et qu’après une phase de récupération, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf aient pu mettre en œuvre tout un stratagème. Affaire à suivre.

A lire aussi >>> Violences policières : Médiapart dévoile des nouvelles images de l’arrestation d’une bande de jeunes !

Source : LaDepeche

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.