Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affreux ! Il tue sa mère et la démembre avant de la manger

Publié par Justine le 07 Mai 2021 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un jeune homme de 28 ans est passé devant le tribunal après avoir tué et mangé sa mère. Cet horrible procès révèle en détail la manière dont il a tué sa mère et ce qu’il a fait du corps. Attention aux âmes sensibles, ce meurtre est très violent.

La suite après cette publicité
Meurtre cannibale à Madrid

>>> À lire aussi : Meurtres, mutilations et viol : découvrez les véritables histoires des films Disney !

Un meurtre horrifiant à Madrid

La suite après cette vidéo

Le meurtre s’est déroulé à Madrid en février 2019. Après une dispute avec sa mère, Alberto Sanchez Gomez âgé de 28 ans, étrangle sa mère de 68 ans. Il ne s’arrête pas là puisqu’il l’a démembre en 1 000 petits morceaux. Il avoue avoir mangé « petit à petit » son cadavre avec son chien pendant 1 mois.

La suite après cette publicité

Suite à la disparition inquiétante de Maria, c’est avec effroi que les forces de l’ordre ont découvert la scène de crime. Des restes stockés dans des Tupperware placés dans le frigo, les os dans les tiroirs tendus que sa tête, ses mains et son coeur étaient soigneusement placés sur son lit.

>>> À lire aussi : Le Vampire de Brooklyn, l’ogresse polyglotte, le monstre de Milwaukee : Ces tueurs en série étaient aussi cannibales

Accusé de meurtre, voici les conclusions de son procès

La suite après cette publicité

Surnommé « le tueur cannibale de Ventas », il a découpé sa mère à l’aide d’une scie de menuisier et de deux couteaux de cuisine. Selon ses dires, Alberto affirme avoir souffert d’un « épisode psychotique » et ne se souvient pas être passé à l’acte. Il aurait entendu des voix (selon lui celles des voisins, de connaissances et de célébrités) lui sommant de tuer sa mère.

Devant le tribunal, il maintient souffrir d’anxiété et ne se souvenir de rien. Il conclut : « Je pense à ma mère et j’ai le cœur brisé ». Pour calmer ses crises, le meurtrier consomme régulièrement de la drogue et de l’alcool et est connu des forces de l’ordre pour avoir maltraité sa mère par 12 fois.

Après un procès de deux semaines pour meurtre, le garçon a été condamné pour homicide et profanation d’un cadavre humain.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Un cannibale allemand autorisé à se balader en ville incognito depuis qu’il est devenu végétarien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.