Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

L’Aïd el-Kebir : les images effroyables d’un mouton égorgé dans une baignoire provoquent l’indignation !

Publié par Romane TARDY le 04 Août 2020 à 15:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans l’Est niçois, des images de la fête de l’Aïd ont choqué tout le monde. En effet, un résident a abattu dans son appartement un mouton. Son geste a été diffusé sur les réseaux sociaux comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous (images flouttées mais qui peuvent heurter la sensibilité)  :

La suite après cette publicité

A lire aussi : Découverte glaçante dans les entrailles d’un crocodile ! Il était si jeune…

La fête de l’Aïd tourne mal !

La suite après cette publicité

L’Aïd el-Kebir est une fête très importante de la religion musulmane. Cette année, elle durait du vendredi 31 juillet au lundi 3 août. Elle représente la fin du pèlerinage à La Mecque. Dans la tradition, les croyants peuvent sacrifier un animal comme un mouton, une vache ou une chèvre pour ensuite partager la viande. Toutefois, cette année, la fête religieuse a pris une drôle de tournure à Nice. En effet, dans une vidéo largement partagée, on découvre un Niçois célébrer l’Aïd directement dans son appartement et le geste qu’il y a commis est impensable. Il a égorgé dans son logement un mouton et a partagé la vidéo sur Snapchat. Les images sont effroyables comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

La police a alors dû intervenir. Elle rappelle que cette pratique est interdite chez soi et que trois lieux d’abattage avaient été prévus dans le département, à Puget-Théniers, Escragnolles et Contes, à cet effet. Ce sont des lieux qui ont fait l’objet de contrôles vétérinaires.

Les autorités prennent la parole

La suite après cette publicité

Les autorités de la ville ont été choquées par ce comportement. « Toute personne impliquée dans l’abattage d’animaux hors des abattoirs autorisés engage sa responsabilité et est passible de sanctions. Le non-respect de l’arrêté préfectoral en date du 26 juin 2020 relatif à la limitation des mouvements d’animaux (…) entraînera des sanctions,  » a rappelé le préfet. Cet acte est donc tout à fait illégal et ne respecte pas les mesures d’hygiène.

De son côté, le conseiller municipal Philippe Vardon également appelé la police a arrêté cet homme sur Twitter : « Chaque année l’Aid El Kebir est l’occasion de scènes sordides, désormais partagées avec fierté sur les réseaux sociaux… Je demande à la police de faire la maximum pour identifier et interpeller les auteurs » . 

Source : Nice Presse

A lire aussi : Deux agents de la DGSE arrêtés pour « tentative d’homicide volontaire »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.