Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux agents de la DGSE arrêtés pour « tentative d’homicide volontaire »

Publié par Manon CAPELLE le 04 Août 2020 à 10:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Arrêtés pour possession d’armes à bord d’une voiture volée, deux agents de la DGSE ont été mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » et pour d’autres chefs d’inculpation.

agents dgse arrêtés tentative homicide volontaire

>>> À lire aussi : Gérard Depardieu accusé de viol : les révélations CHOC de l’avocate de la plaignante

Deux agents de la DGSE arrêtés pour tentative de meurtre

Deux hommes de 25 et 28 ans ont été arrêtés dans la nuit du 23 au 24 juillet dernier. Ils étaient à bord d’une voiture volée, à Créteil dans le Val-de-Marne. À bord de ce véhicule se trouvaient plusieurs armes à feu. Ils ont été placés en garde à vue.

De plus, les suspects affirment appartenir au « service action » de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Plus précisément, ils appartiennent au centre parachutiste d’entraînement spécialisé de Saran, dans le Loiret.

Les deux militaires sont suspectés d’avoir voulu assassiner une cible, et ce, en dehors des cadres de leurs fonctions. « C’est une tentative de règlement de comptes privée et ratée, sur une victime privée, par deux agents qui se sont lancés en solo », a confié une source proche du dossier.

>>> À lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès: des révélations glaçantes sur les lectures du meurtrier présumé

De nombreux autres chefs d’accusation comme détention d’armes

Ainsi, le 28 juillet, les deux agents de la DGSE ont été mis en examen par le parquet de Paris. Ils sont poursuivis pour « tentative d’homicide volontaire en bande organisée », « recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d’armes de catégorie B en réunion » et « association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d’emprisonnement. »

Un troisième homme a aussi été arrêté et mis en examen pour les mêmes chefs d’accusation. En effet, ils ont tous été placés en détention provisoire. La section antiterroriste de la brigade criminelle a été chargée de mener l’enquête.

>>> À lire aussi : Elisa Pilarski : cette étrangeté qui intrigue 8 mois après le drame…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER