Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un attentat déjoué de justesse à Béziers

Publié par Justine le 05 Avr 2021 à 15:02

Alors que le pays est confronté à une hausse des contaminations de Coronavirus, Emmanuel Macron a décidé d’autoriser les déplacements durant les fêtes pascales. Malheureusement, la menace terroriste est toujours d’actualité puisqu’un attentat a été déjoué à Béziers ce week-end. Voici ce que nous savons.

Attentat déjoué à Béziers

>>> À lire aussi : Attentats du 13 novembre à Paris : un nouveau suspect arrêté

Un attentat terroriste déjoué à Béziers

Dans la nuit de samedi à dimanche, un attentat a été déjoué dans la ville de Béziers. Le Figaro révèle que la menace visait une église pendant les fêtes pascales. LA DGSI et l’antenne du Raid de Montpellier ont interpellé 5 personnes dont l’organisatrice du coup : une adolescence de 18 ans.

La jeune femme s’est fait connaître des forces de l’ordre 48 heures auparavant, après avoir proféré des menaces en ligne. Elle affirmait passer à l’action contre des églises de plusieurs villes pendant Pâques. Prenant ces menaces au sérieux et au vu de la date de l’attentat, le juge des libertés et de la détention autorise une opération de nuit pour arrêter l’adolescente, sa mère et ses 3 soeurs.

>>> À lire aussi : Attaque terroriste présumée : huit personnes blessées à l’arme blanche

Quel était l’objectif de cet attentat ?

L’interpellation a eu lieu dans un quartier sensible de La Devèze à Béziers. Les forces de l’ordre ont découvert des engins explosifs artisanaux, une arme blanche, des produits chimiques et un sabre japonais effilé dans un appartement « très encombré ». La famille est connue des services sociaux et de la justice pour mineurs, mais inconnue des services de renseignement.

Une enquête a été ouverte pour « association de malfaiteurs terroriste » afin de découvrir l’objectif de ce projet. La France a également connu 3 projets d’attentats, fort heureusement déjoués, mais qui ont le même mode de fonctionnement que celui de la jeune fille. Les jeunes autoradicalisés s’expriment sans filtre sur les réseaux sociaux.

>>> À lire aussi : Une cinquantaine de personnes retrouvées décapités et démembrées par des terroristes

Source : Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.