Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un bébé meurt intoxiqué à la cocaïne : des traces de drogue retrouvées sur son doudou

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 03 Mar 2022 à 20:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un drame s’est produit dans l’Aisne il y a quelques mois. Un nourrisson de seulement deux mois est décédé après avoir subi une intoxication à la cocaïne. Les parents ont été interpellés dans la foulée.

La suite après cette publicité
cocaine mort

>>> À lire aussi : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée : qu’est devenue l’actrice principale de ce film bouleversant ?

Un couple toxicomane

La suite après cette vidéo

Un couple de parents a laissé de la cocaïne proche de leur petite fille qui l’a ingéré. Les enquêteurs ont fait des analyses toxicologiques.  Les résultats se sont révélés accablants pour les parents de la fillette. Cette dernière avait en effet succombé des suites d’une intoxication à la cocaïne. Selon Ouest France, des traces de drogue ont été retrouvées « partout dans le lit et même sur le doudou de l’enfant » .

La suite après cette publicité

Le jour du drame, le bébé avait été hospitalisé en urgence après avoir perdu connaissance pour une raison inexpliquée et n’avait pas pu être sauvé par les médecins. Les circonstances du décès avaient ensuite conduit la police à perquisitionner le domicile des parents, où des substances stupéfiantes avaient été retrouvées.

Aisne : un bébé meurt suite à une intoxication à la cocaïne

Le couple a été condamné ce 1er mars à des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Quentin. Le tribunal a finalement jugé les deux parents coupables d’homicide involontaire. Le père a été condamné à 36 mois de prison, dont six mois avec sursis, tandis que sa compagne a écopé d’une peine de 24 mois de prison, dont six avec sursis.

La suite après cette publicité

Les experts toxicologiques ont conclu que la très jeune victime avait probablement été intoxiquée. En inhalant « de l’air pollué par la cocaïne ou la drogue a pu être transmise par des embrassades de la famille » . Ces faits de négligence extrêmement graves ont donc probablement provoqué une overdose chez la petite fille.

>>> À lire aussi : GHB : Que se passe-t-il dans notre corps quand on ingère la « drogue du violeur » ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.