Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une propriétaire poursuivie pour avoir expulsé elle-même des squatteurs

Publié par Felix Mouraille le 22 Août 2022 à 23:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Maria, propriétaire d’un logement près de Carcassonne (Aude), a décidé de se faire justice elle-même. Excédée par les locataires qui ne paient plus depuis des mois, elles décident de les expulser de force. Les locataires poursuivent Maria en justice.

Publicité

« J’ai vidé la maison, entièrement »

Maria possède un bien qu’elle loue près de Carcassonne. Mais depuis quelques mois, les locataires ne paient plus le loyer ce qui exaspère la propriétaire. Elle décide alors d’employer la manière forte pour expulser ses locataires qui squattent.

Sur CNEWS, Maria explique avoir attendu leur départ en vacances pour reprendre la possession de sa propriété en changeant les serrures. « J’ai vidé la maison, entièrement. Et quand ils sont rentrés de congés, ils ont appelé la police. Ils ont fait un constat d’huissier, j’ai été convoquée et on est en pleine procédure ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les locataires poursuivent Maria en justice

Maria avoue sur CNEWS avoir fait un « calcul » avant de prendre cette décision brutale.« J’ai pensé à la trêve hivernale, j’ai pensé à ce qui allait se passer derrière, à l’argent que j’allais perdre surtout. Parce que ça fait déjà 5 mois que c’est moi qui comble le crédit et eux ne me payent pas. Je me suis dit ‘je vais me retrouver à plus de 20.000€’. Je n’étais pas prête à les perdre ».

Publicité

À leur retour de vacances, les locataires ont appelé les forces de l’ordre et poursuivent Maria en justice. Pour l’avocate des locataires, Me Dounia Hamchouch, ce n’est pas la propriétaire qui est victime mais bien ses clients.

D’ailleurs, elle trouve le comportement de la propriétaire « inacceptable » et affirme que « la justice privée qui n’a pas sa place en France ». Cette affaire pourrait coûter très cher à Maria si le vol par effraction est reconnu. En effet, la propriétaire encourt jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 100.000€ d’amende.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN