Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Accusé d’harceler des influenceurs, Booba annonce des poursuites contre les médias

Publié par Fanny Jacob le 14 Mai 2023 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En ce moment, le rappeur Booba est dans la tourmente. Activement contre les « influvoleurs » (les influenceurs qui volent leurs fans et font des placements de produits frauduleux), il ne cesse de dénoncer les méfaits de certaines personnalités sur les réseaux.

La suite après cette publicité

Une dénonciation de ces pratiques que beaucoup de médias ont qualifié de « harcèlement ». Face à de telles accusations, Booba réagit et décide même de saisir la justice.

booba (3)

A lire aussi : Dylan Thiry : sa drôle de réaction face aux graves accusations de Booba

La suite après cette publicité

Booba s’attaque aux « influvoleurs » et dénonce leurs agissements

Depuis plusieurs mois, le rappeur Booba s’insurge contre les « influvoleurs », ces influenceurs accusés de faire la promotion de produits illicites, de voler leurs fans et d’abus de confiance, comme c’est le cas pour Dylan Thiry.

Il s’en était pris, par exemple, à Magali Berdah, la fondatrice de l’agence Shauna Events. Il l’accuse notamment de donner des placements de produits frauduleux à faire à ses influenceurs, notamment sur les fausses formations CPF, des produits de contrefaçon

La suite après cette publicité

Récemment, il y a aussi attaqué l’influenceuse Jessica Thivenin sur les réseaux. Le rappeur a aussi fait parler de lui en s’en prenant directement à la star de téléréalité Maeva Ghennam et au présentateur de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna.

booba (3)

A lire aussi : Booba publie une vidéo compromettante du comportement de Guillaume Pley avec les femmes

La suite après cette publicité

Le rappeur accusé de « harcèlement », il décide de se défendre

Déterminé à dénoncer tous les méfaits des influenceurs, Booba a fortement été critiqué pour son comportement sur les réseaux. De nombreux médias ont spécifiquement qualifié ses nombreuses interventions de « harcèlement » contre les influenceurs.

Face à cette accusation, Booba a décidé de réagir. Dans un tweet publié ce vendredi 12 mai 2023, le rappeur a déclaré que son avocat allait saisir l’Arcom.

La suite après cette publicité

L’objectif de l’artiste est de faire reconnaître sa préemption d’innocence. « Dénoncer n’est pas harceler », a-t-il notamment assuré.

Dernièrement condamné à payer une grosse amende pour injures publiques, Booba a nié tout cyberharcèlement par le biais de Twitter. Aussi accusé d’avoir eu des paroles antisémites, il a aussi démenti cette accusation.

A lire aussi : « Il transpire la coke » : Booba partage une vidéo choquante de Cyril Hanouna