Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Dylan Thiry : l’influenceur visé par une plainte pour abus de confiance aggravé

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 12 Mai 2023 à 11:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’étau se resserre autour de Dylan Thiry. En effet, le parquet de Paris a ouvert une enquête sur la gestion de l’association humanitaire de l’ancien candidat de télé-réalité et influenceur.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Foutez-moi ça en taule » : Nikita Bellucci s’en prend à Dylan Thiry après les révélations de Booba

Nouveau coup dur pour Dylan Thiry qui devra probablement répondre de ses actes devant la justice. L’influenceur de 28 ans était dans le viseur de Booba depuis un certain temps et il faut dire que le rappeur ne l’a pas raté. Sur son compte Twitter, le Duc de Boulogne a en effet dévoilé une série d’enregistrements compromettants. Racisme, proxénétisme, trafic d’enfants… l’ancien candidat de Koh-Lanta s’est mis dans de beaux draps.

Certes, le Luxembourgeois s’est retiré des réseaux sociaux. Malgré tout, il est désormais dans le collimateur de la justice. La preuve ? L’association nommée Pour nos enfants, dont il est le fondateur et président, est visée par une enquête. Apparemment, il aurait versé sur son propre compte les fonds récoltés via les cagnottes en ligne. Pourtant, l’argent devait initialement servir à financer une cause humanitaire.

La suite après cette publicité
Dylan Thiry
Dylan Thiry @ Instagram

Des milliers de dons financiers détournés ?

La suite après cette vidéo

En janvier dernier, Sandra D., vice-présidente de l’association Pour nos enfants a déposé plainte pour abus de confiance aggravé contre Dylan Thiry. À titre d’information, l’organisation humanitaire a pour objectif de venir en aide aux enfants défavorisés en Afrique. L’influenceur avait cependant une tout autre intention en tête. Paraît-il qu’il a lancé les cagnottes en ligne pour son propre intérêt.

La suite après cette publicité

L’AFP a en effet pu consulter la plainte déposée par Sandra D. Cette dernière est aussi la trésorière de l’association. Selon ses propos, Dylan Thiry insistait pour que son RIB personnel soit utilisé pour effectuer les virements. Par conséquent, d’après les informations rapportées, il aurait réussi à détourner plusieurs centaines de milliers d’euros de dons humanitaires.

Très suivi sur les réseaux sociaux, celui qui pensait devenir un « Mac » a, de toute évidence, réussi à convaincre ses abonnés de soutenir son association. Son ancienne collaboratrice a notamment évoqué deux cagnottes en ligne. En février 2022, ils ont récolté plus 158 000 euros de dons humanitaires. Puis, une autre à plus de 95 600 euros en octobre dernier. Malheureusement, Dylan Thiry n’aurait pas fourni d’éléments justificatifs de dépense.

C’est l’une des raisons pour lesquelles le 11 mai dernier, le parquet de Paris a ouvert une enquête sur la gestion de l’association Pour nos enfants. La Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) va mener les investigations.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

À lire aussi : Dylan Thiry accusé de trafic d’enfants ? Jazz Correia sort du silence, « je voulais faire le bien »

Dylan Thiry dans la tourmente

Outre la vice-présidente de l’association, l’AVI (le collectif d’aide aux victimes d’influenceurs) a aussi déposé une plainte pour abus de confiance contre Dylan Thiry. Ajoutez à cela, les notes vocales accablantes dévoilées par Booba. En effet, deux députés ont fait un signalement au parquet de Paris sur fond de soupçons de trafic d’enfants.

La suite après cette publicité

Par ailleurs, Sandra D. a aussi porté plainte contre l’influenceur pour « menaces » et « violation de la vie privée ». Après la diffusion des extraits audio par Booba, Dylan Thiry a en effet accusé son ex-collaboratrice de l’avoir trahie. À ce propos, l’avocat de la vice-présidente de l’association, Tom Michel, a déclaré dans un communiqué :

« Ma cliente a agi en véritable lanceur d’alerte dans un secteur de l’influence gangrené et subit aujourd’hui des intimidations »

La suite après cette publicité

Reste à découvrir si le principal incriminé va bientôt prendre la parole pour donner sa version des faits. Affaire à suivre !

À lire aussi : « Alors Baba… » : Booba interpelle Cyril Hanouna, au cœur d’une polémique après les propos de Dylan Thiry

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.