Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Je vais la tuer et personne ne la retrouvera » : Cette terrible phrase qu’aurait prononcée Cédric Jubillar

Publié par Sacha JOUANNE le 05 Juil 2021 à 10:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quelques semaines avant la disparition de Delphine Jubillar dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, son mari Cédric aurait fait une terrible déclaration très violente à sa propre mère, selon Le Parisien. C’est sur le coup de la colère que ces mots auraient été prononcés. Un tout nouveau rebondissement dans cette enquête. Mais pour le moment, l’homme de 33 ans nie toujours toute implication dans la disparition de son épouse.

cedric-jubillar-phrase-disparition

>>> A lire aussi : Delphine Jubillar : l’interrogatoire troublant de son fils Louis qui pourrait tout changer !

La terrible phrase qu’aurait prononcé Cédric Jubillar

« Elle m’énerve, je vais la tuer, je vais l’enterrer et personne ne la retrouvera » . Voici la phrase qu’aurait prononcée Cédric à sa mère, quelques semaines avant la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. C’est Le Parisien qui a révélé cette information, confirmée par une source proche du dossier.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Un tout nouveau rebondissement dans cette affaire qui pourrait conforter l’inculpation de Cédric Jubillar par les enquêteurs. L’étau semble se resserrer pour l’homme de 33 ans, mis en examen pour « homicide volontaire par conjoint » .

C’est durant une confrontation entre le suspect et sa propre mère, en garde à vue, que cette dernière s’est souvenue de ces mots très violents. Cependant, elle aurait indiqué aux gendarmes qu’elle n’avait « sur le coup, pas pris ça au sérieux » .

Des mots prononcés sur le coup de la colère

Cette révélation est un véritable choc dans cette affaire. Toujours selon le quotidien régional, cette phrase aurait été déclarée par cet homme sous le coup de la colère. Pour rappel, l’histoire d’amour dans ce couple était en train de battre de l’aile depuis quelque temps. Des tensions avaient souvent lieu entre eux et Delphine Jubillar était prête à divorcer.

Pour le moment, Cédric Jubillar ne change pas de version. Il nie toujours toute implication dans la disparition de son épouse. Pourtant, de nombreuses incohérences ont été pointés du doigt par les enquêteurs sur le récit du suspect. Mais ce mardi 6 juillet sera un jour important pour ce dernier. En effet avec ses avocats, l’homme de 33 ans va passer devant la cour d’appel de Toulouse dans le cadre de la demande de son appel en détention provisoire.

>>> A lire aussi : Cédric Jubillar a reçu une photo très compromettante de la part d’une amie de Delphine