Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : cet amoureux transit qui inquiète de plus en plus

Publié par Manon CAPELLE le 13 Mar 2021 à 21:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la nuit du 15 au 16 décembre, Delphine Jubillar disparaît sans laisser de traces. Actuellement, les enquêteurs étudient la piste d’un homme, qui serait éperdument amoureux de l’infirmière. De son côté, l’homme souligne être victime d’une dénonciation calomnieuse.

delphine jubillar profil Simon amoureux

>>> À lire aussi : ALERTE ! Disparition de Delphine Jubillar : gros rebondissement aujourd’hui, son mari Cedric face aux juges !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Delphine Jubillar aurait-elle été victime de cet homme, qui est parent d’élève ?

L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver Delphine Jubillar, disparue depuis le 16 décembre. Lors des dernières semaines, un homme s’est retrouvé au coeur de l’enquête. En effet, cet homme serait éperdument amoureux de l’infirmière.

L’homme a été mis en cause par une parente d’élève. Delphine Jubillar appartenait à un groupe de parents d’élèves sur Messenger. D’après la mère de famille résidant également à Cagnac-les-Mines, l’homme serait amoureux de Delphine. De plus, il serait très insistant et très intrusif.

Pour expliquer sa version des faits, la parente d’élève se base sur une soirée d’anniversaire datant d’octobre 2020. Durant cette soirée, l’homme aurait été entreprenant avec Delphine. Il aurait également tenté de conquérir la jeune femme, dont le projet de séparation avec son mari était déjà connu de tous.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : Ces factures suspectes trouvées dans ses affaires par son mari

Une dénonciation mensongère

Ainsi, les enquêteurs ont interrogé l’homme à Albi. Face aux déclarations de la parente d’élève, le jeune homme de 33 ans ne comprend pas. « J’ai été victime d’une dénonciation mensongère. Je n’ai jamais dragué Delphine et je ne me suis jamais approché d’elle et d’ailleurs, je n’ai jamais eu son numéro de téléphone. Lors de la soirée d’anniversaire en question, début octobre, j’étais présent avec mon fils et nous avons quitté les lieux vers 22h30. Delphine, elle, est restée un peu plus longtemps, d’après ce qu’on m’a dit. Au total, si j’ai passé deux ou trois minutes à proximité d’elle, c’est le maximum« , déclare l’homme.

Cette version des faits est confirmée par celle qui célébrait son anniversaire ce soir-là. De plus, cette femme ajoute : « Il n’a jamais été vu comme quelqu’un de lourd à l’égard de Delphine. D’ailleurs, il avait quelqu’un d’autre en tête ».

De leur côté, les enquêteurs ont expertisé le portable de l’homme. De plus, sa voiture a été inspectée. Quant à son alibi pour le soir de la disparition de Delphine Jubillar, « j’ai regardé la télé et je me suis couché, je bossais de bonne heure le lendemain », explique l’homme. Actuellement, l’homme n’a pas été placé en garde à vue.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : et si son fils de six ans avait été drogué ?

0