Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition de Delphine Jubillar : nouvelles révélations de l’ancien patron de la police judiciaire

Publié par Claire JONNIER le 26 Jan 2021 à 10:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La disparition de Delphine Jubillar date maintenant de presque 2 mois. Une disparition incompréhensible pour ses proches mais également pour le patron de la police judiciaire interviewé par France Bleu et qui donne son avis sur la question.

>> À lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : Sa famille pousse un coup de gueule !

Disparition de Delphine Jubillar : le mystère reste entier

Quelques semaines avant Noël, la disparition de Delphine Jubillar suscite l’émoi à Cagnac-les-Mines dans le Tarn. Rapidement, des recherches sont organisées par les autorités locales avec une battue pour tenter de retrouver cette mère de famille.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Mais rien n’y fait, elle semble s’être complètement évaporée dans la nature. Pour le moment, une information judiciaire est ouverte pour « arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire. » Mais l’enquête piétine et c’est pourquoi, France Bleu tente de mieux comprendre ce qui s’est passé en interrogeant le patron de la police judiciaire de Versailles qui reste relativement pessimiste.

disparition-de-delphine-jubillar-le-patron-police-judiciaire-tres-pessimiste

 

Le pessimisme du patron de la police judiciaire

Lorsqu’on l’interroge sur l’importance que prend la disparition de Delphine Jubillar dans l’opinion publique, il ne s’étonne en rien. En effet, c’est un drame qui rappelle forcément l’affaire Jonathann Daval encore bien ancrée dans les mémoires. Quant à savoir si la mère de famille aurait tout simplement décidé de couper les ponts et de changer de vie, il n’écarte pas l’hypothèse. « Dans ma carrière, j’ai vu pas mal de disparitions qui étaient des suicides. C’était des sortes de rupture. Les gens foutent le camp et on retrouve leur corps ou on ne le retrouve pas. »

D’autant qu’en plus, il faut tout de même garder à l’esprit que visiblement, un divorce était en cours avec une situation tendue dans la famille. En revanche, ce qui choque, et notamment les proches, ce sont les enfants.  Et le patron de la police judiciaire finira tout de même par admettre que c’est « effectivement anormal de disparaître sans laisser de trace », surtout à l’heure actuelle avec tous les moyens de communication qui existe.

>> À lire aussi : Delphine Jubillar bientôt retrouvée ? Les enquêteurs sur une nouvelle piste ?

Source : Retrouvez l’intégralité de l’interview ici sur France Bleu