Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un enfant de trois ans joue avec une arme et le pire arrive

Publié par Justine le 27 Oct 2020 à 11:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un drame est survenu samedi au Texas. Le jour de son anniversaire, un enfant de trois ans s’amuse avec une arme et se tue. Un énième décès non intentionnel dans le pays… Cet accident va-t-il changer les choses aux États-Unis ?

Publicité
États-Unis, un enfant se tue

>>> À lire aussi : États-Unis : le Coronavirus fait exploser les ventes d’armes

Aux États-Unis, un drame survient pendant une fête d’anniversaire

Samedi aux États-Unis, un enfant fêtait son troisième anniversaire entouré de sa famille. Tout se passait à merveille jusqu’au moment où un coup de feu a retenti alors que les invités jouaient aux cartes. Le petit garçon s’est tiré une balle dans la poitrine et malgré l’intervention rapide des pompiers, le petit a succombé à sa blessure.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Après une courte enquête sur cet accident, il s’avère que l’arme appartient à un membre de la famille et est tombée de sa poche. Malheureusement, ce type d’accident est de plus en plus fréquent dans le pays où un tiers des adultes possède une arme d’après l’organisation Moms Demand Action.

>>> À lire aussi : Une caméra filme une scène irréaliste dans l’ascenseur d’un commissariat

États-Unis et armes à feu

Publicité

Cet accident a eu lieu à Porter au Texas, situé dans le sud des États-Unis, l’un des états les plus laxistes sur le port d’arme à feu. La fermeture des écoles en pleine pandémie de Coronavirus augmente le nombre d’accidents de ce genre, les enfants étant toujours à la maison.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La représentante de l’association, Christine Parker lance un appel : « Avec plus d’enfants à la maison pendant la pandémie, il est plus important que jamais d’avoir un espace de rangement sécurisé, l’enjeu est tellement grand ». Depuis le début de l’année, l’organisation Everytown for gun safety, recense pas moins de 97 décès liés à des « tirs non intentionnels ».

>>> À lire aussi : Un père tape sur Google « Comment savoir si un bébé est mort » : la police a découvert le pire…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.