Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une femme blessée par son Thermomix pendant une préparation de soupe : ce que l’on sait

Publié par Jessy le 15 Sep 2021 à 9:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Thermomix est, depuis sa création, une révolution pour la cuisine. Maniable à distance et précis sur les doses et le temps de cuisson, aucun plat ne devrait être raté.

Pourtant, une femme des Alpes-Maritime risque de ne plus jamais utiliser de Thermomix de sa vie, après avoir été brûlé au second degré en faisant une soupe.

>>> À lire aussi : Agée de 25 ans, elle meurt électrocutée sous la douche, sa fille de 8 ans découvre le corps !

Le bouchon de son Thermomix explose en pleine cuisson !

Dans les Alpes-Maritime, une habitante de la région a fait une mauvaise expérience avec son Thermomix TM31. Au mois de juillet, elle décide de faire une soupe à l’aide de son robot pour se régaler.

Mais à un moment de la cuisson, le bouchon du robot cuiseur explose. « J’avais le nez dessus lorsque le bouchon de fermeture a sauté d’un coup » explique la femme à Nice-Matin. Quelques minutes après l’accident, elle décide de se rendre dans la pharmacie la plus proche, qui lui conseille d’aller en urgence à l’hôpital. « J’avais des cloques partout sur le visage. Il a fallu les percer une à une » indique-t-elle.

>>> À lire aussi : « Le terrorisme du sperme », un phénomène ignoble très répandu

Brûlée au premier et au second degré au visage !

Arrivée à l’hôpital, les médecins lui annoncent qu’elle est brûlée au premier et au second degré au visage, sur le haut du thorax et les bras, comme le rapporte Nice-Matin. Et deux mois après l’accident qui l’a traumatisé, la femme continue à voir des plaques rouges apparaître sur son visage.

Alors que le Thermomix TM31 n’est plus commercialisé, plusieurs personnes ont rapporté des accidents domestiques liés au robot cuiseur. La marque Vorwerk doit aujourd’hui se confronter à des dizaines de plaintes dans le monde.

Les gérants de l’entreprise ont notamment proposé une indemnisation à la femme. Mais l’avocat de la victime ne l’entend pas de cette oreille, et veut établir « l’étendue des préjudices subis » à travers une assignation en référé, comme le rapporte Nice-Matin. Pour l’avocat, la cause de cet accident n’est pas une mauvaise utilisation de l’appareil, mais « un défaut de sécurité » .

>>> À lire aussi : Lidl frappe fort avec un accessoire de coiffure multi-usages à prix mini

Source : Yahoo
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0