Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ivre, une femme tire dans la tête de son mari

Publié par Quentin VIALLE le 14 Juil 2022 à 18:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une soirée d’horreur. Dimanche 10 juillet, près de Lyon, une femme alcoolisée a tiré une balle dans la tête de son mari après une dispute conjugale. Les jours du sexagénaire ne sont plus en danger. On vous raconte.

Près de Lyon, une femme ivre tire une balle dans la tête de son mari

C’est un véritable drame qui a eu lieu ce dimanche 10 juillet, dans le village de Saint-Eloi. Dans la soirée, aux alentours de 20h30, une femme alcoolisée de 63 ans a tiré une balle dans la tête de son mari. Selon les informations du Progrès, une dispute entre le couple serait à l’origine de cet acte d’une rare violence.

Ce soir-là, la femme se serait emparée d’une arme à feu « de calibre 22 long rifle » détenue par son mari, un chasseur chevronné, avant de tirer la balle près de la tempe de ce dernier qui s’est immédiatement effondré. Après la détonation, le fils de couple a contacté les secours alors que la sexagénaire a appelé la gendarmerie afin de dénoncer son acte.

Près de Lyon, une femme tire une balle dans la tête de son mari après une dispute

La munition toujours coincée, le sexagénaire sain et sauf

La victime a été rapidement pris en charge à l’hôpital Edouard Herriot de Lyon, et ses jours ne sont heureusement plus en danger. Cependant, la balle tirée par sa femme est toujours coincée dans son crâne. Retirer une munition de cette partie du corps est en effet une opération particulièrement délicate à réaliser. Les médecins devront prendre une décision à ce sujet. Quand à la sexagénaire, elle a été placée en garde à vue pour « tentative de meurtre ».

Comme le précise Actu17, le couple vivait dans le petit village de Saint-Eloi depuis une trentaine d’années. Il avait trois enfants, dont une fille handicapée. « C’est une famille qui a été usée par l’adversité », souligne l’ancienne maire Jacqueline Sélignan au Progrès. Un nouveau et terrible drame familial

Source : Purepeople
0