Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des ossements découverts dans un parc pour enfants

Publié par Gabrielle Nourry le 18 Mar 2023 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ce dimanche 12 mars, une macabre découverte a été faite dans un parc pour enfants à Achères, dans les Yvelines. Des passants sont tombés sur des ossements humains. Une découverte qui pourrait permettre d’éclaircir une affaire de disparition.

La suite après cette publicité

À lire aussi : La Courneuve : une balle perdue se loge sur un lit de ses enfants

Des ossements retrouvés dans un parc de jeux

Dimanche 12 mars, aux alentours de 16h30, des enfants jouaient comme d’habitude dans le parc Millet de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, dans la commune d’Achères. Mais ils font rapidement une macabre découverte et alertent leurs parents.

La suite après cette publicité

« Les enfants ont remarqué quelque chose de bizarre entre des buissons et nous ont appelés pour venir voir » a confié le pape d’un garçon au Parisien. À peine cachés par la végétation, se trouvaient des ossements à la lisière du bois. Une partie du squelette était largement visible selon les témoins.

« On pouvait apercevoir un manteau et des chaussures posés à côté du crâne, des os de son bassin et des vertèbres éparpillées un peu partout » détaille le père de famille. Les enfants auraient été relativement épargnés, car ils ont rapidement été écartés de la scène.

ossements
La suite après cette publicité

À lire aussi : Déclarée morte, une femme est retrouvée 30 ans après sa disparition

Il pourrait s’agir d’un homme disparu en 2021

Parmi les effets personnels qui accompagnaient le squelette, les forces de l’ordre ont découvert la carte d’identité d’un homme né en 1948. Il s’agirait d’un certain Jean-Pierre, âgé de 73 qui a disparu en avril 2021. Le septuagénaire avait quitté son foyer pour seniors situé à moins d’un kilomètre du parc, au volant de sa voiture.

La suite après cette publicité

Selon une aide-soignante, Jean-Pierre ne supportait plus le confinement lié au Covid-19. Il aurait fait part à plusieurs reprises de son envie de mettre fin à ses jours. « Le jour même de sa disparition, il a dit à son amie de palier qu’il n’en pouvait plus et qu’il voulait se tuer » indique-t-elle auprès du Parisien.

Le véhicule du septuagénaire a été retrouvé près du parc et les clés de sa voiture ont été découvertes près du corps. Ce dernier va être envoyé à l’institut médico-légal afin d’être autopsié pour en savoir davantage sur les circonstances de ce drame.

À lire aussi : Femme tuée aux Buttes-Chaumont : les détails sordides du meurtre dévoilés