Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

La terrible histoire de la sinistre mère qui a tué son bébé au micro-ondes

Publié par Elsa le 12 Nov 2023 à 10:30

Cette mère odieuse a commis un acte de violence inqualifiable envers son propre bébé

China Arnold a t*é son bébé d’une manière affreuse alors qu’il n’avait que 28 jours. Mais elle allait payer le prix fort de son crime inhumain.

Cette histoire sordide a défrayé la chronique aux Etats-Unis. Un soir, en 2005, China et son petit ami Terrell ont laissé leur fille à la baby-sitter et sont sortis de chez eux pour profiter d’une soirée à deux et notamment d’un dîner romantique au restaurant.

Malheureusement, cette sortie en amoureux a viré au cauchemar. Après avoir consommé une grande quantité d’alc*ol, le couple était sur le chemin du retour, lorsqu’une violente dispute a éclaté vis-à-vis de la paternité de leur fille, Paris, née quelques jours plus tôt.

Très remonté, Terrell a avoué avoir été infidèle et a nié être le père de cet enfant. Il a accusé à son tour China d’être une femme infidèle. Ce soir-là, Terrell a refusé de rentrer chez lui et a passé la nuit dehors sans s’imaginer une seule seconde qu’il ne reverrait jamais son bébé vivant.

À lire aussi : Veuve noire, tueuse d’enfants ou prédatrice sexuelle… Découvrez les pires tueuses en série de l’histoire !

En rentrant chez lui, le lendemain matin, il a trouvé sa femme endormie, ainsi que la petite Paris sur une chaise pour bébé qui présentait d’étranges brûlures sur le corps.

Terrell a réveillé China et tous les deux ont emmené Paris à l’hôpital au plus vite, mais il était déjà trop tard. Elle était décédée dans d’atroces conditions.

Après avoir appris que Terrel était infidèle, la mère de famille avait t*é son bébé en le faisant cuire à l’intérieur du micro-ondes pendant plus de 2 minutes. Il était m*rt après avoir atteint une température interne très élevée.

tueuse bebe micro ondes

China a été arrêtée pour son acte odieux envers sa fille. Trois procès différents ont eu lieu pour statuer sur sa sentence  et se sont étalés sur plusieurs années.

L’enquête a prouvé que la mère de famille n’avait pas de problèmes mentaux et qu’elle était pleinement responsable de ses actes. Elle a finalement été reconnue coupable d’homicide involontaire et a été condamnée à la prison à vie sans la moindre possibilité de libération conditionnelle pour son crime qui a laissé tout un pays sous le choc…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0