Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un hôpital servait la même eau que celle des toilettes aux patients et aux employés

Publié par Nicolas F le 13 Nov 2021 à 16:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Par chance, un drame sanitaire a été évité à l’université d’Osaka. Pourtant, cela fait près de 30 ans que les employés et les patients de l’hôpital universitaire boivent l’eau des toilettes. Le scandale sanitaire a été révélé dans la presse nippone il y a quelques jours.

>>> À lire aussi : Qu’est-ce qu’une eau potable ?

De l’eau non filtrée utilisée pour les toilettes coulait dans les robinets

L’université d’Osaka, au Japon, a révélé fin du mois d’octobre qu’un bâtiment de l’hôpital, appartenant à la faculté de médecine, servait de l’eau non potable à ses employés et à ses patients. En tout, ce sont 120 robinets qui servaient cette eau impure. L’eau était puisée dans une citerne qui servait aussi à alimenter les toilettes. C’est en faisant des travaux en vue d’ériger une nouvelle aile que les entrepreneurs se sont rendus compte que les tuyaux censés approvisionner les robinets en eau potable étaient reliés aux mêmes canalisations que les toilettes.

>>> À lire aussi : Découvrez la Safe Water Cube, une fontaine qui rend l’eau potable sans électricité !

Depuis près de 30 ans cette eau non potable n’aurait causé aucun problème de santé

Le bâtiment a été construit en 1993. Cela veut donc dire que depuis près de 30 ans, tout le monde a bu de l’eau provenant d’une citerne d’eau non filtrée. Cela fait depuis 2014 que l’hôpital procède à un contrôle hebdomadaire de la couleur, de l’odeur et du goût de l’eau. On peut donc espérer que même si cette eau n’était pas filtrée, elle n’était pas polluée pour autant. Outre le fait de boire cette eau provenant de puits non filtrés, c’est cette même eau qui est utilisée depuis des années par les médecins pour se laver les mains par exemple. « Je suis sincèrement désolé que l’hôpital universitaire qui fournit des soins médicaux avancés ait pu causer des soucis », a déclaré le directeur de l’hôpital lors d’une conférence de presse. Pour l’heure, rien n’indique que l’eau ait pu intoxiquer une personne ou ait eu un effet sur la santé d’un patient. Une enquête est en cours.

>>> À lire aussi : Cet homme décède après une erreur médicale en téléconsultation

l'eau des toilettes servie à l'hôpital
Crédits : Pixabay
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0