Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Crash d’hélicoptère : Huit morts dont un Français dans un terrible accident !

Publié par Elodie Gros-Désir le 13 Nov 2020 à 10:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un Français, un Tchèque et six Américains ont perdu la vie dans le crash d’un hélicoptère. Ils faisaient partie de la Force multinationale d’observateurs dans le Sinaï égyptien.

Huit personnes trouvent la mort lors du crash d'un hélicoptère en Egypte

A lire aussi: Les images impressionnantes du crash d’un avion de ligne avec plus de 100 passagers à bord !

Huit personnes décèdent dans un crash d’hélicoptère

Ce jeudi 12 novembre, un crash d’hélicoptère a fait huit morts dont un Français et six Américains et un Tchèque. Les causes de l’accident restent encore inconnues. Il a eu lieu alors que les huit hommes effectuaient une « mission de routine près de Cham el-Cheik en Egypte ». Un membre américain a survécu lors du crash de l’hélicoptère. Il a été évacué afin de recevoir des soins.

« Nous enquêtons de manière active sur un incident impliquant un de nos hélicoptères » , a déclaré Brad Lynch, un haut fonctionnaire de la Force. Il n’a cependant pas fourni plus d’informations. Dans un communiqué, la FMO a évoqué des « efforts de coopération entre l’Egypte et Israël ».

Un Français perd la vie dans l’accident

Après l’incident, l’armée israélienne a proposé de « fournir une aide médicale immédiate ». Un hélicoptère de l’armée a été dépêché sur place avec à son bord des militaires d’élite spécialisés dans le sauvetage, comme l’a précisé le porte-parole de l’armée israélienne Jonathan Conricus. Le lieutenant-colonel Sébastien Botta était l’unique membre français de la Force. Il s’y était engagé début octobre.

Dans un communiqué, Emmanuel Macron a déclaré avoir appris son décès « avec une grande tristesse ». L’Egypte et l’Israël, avec l’appui des Etats-Unis, avaient déployé cette force indépendante afin de maintenir la paix après que l’ONU ait annoncé ne plus fournir de Casques bleus pour le Sinaï. Aujourd’hui, elle compte plus de 1 100 soldats de nationalités différentes.

Une zone où sévit l’Etat islamique

Avant qu’un traité de paix ne soit signé en 1979, le Sinaï a été le lieu d’affrontements entre l’Etat hébreu et l’Egypte. A l’heure actuelle, plusieurs groupes armés y sévissent dont la branche locale de l’organisation djihadiste de l’Etat islamique.

En février 2018, les autorités égyptiennes ont lancé une opération d’envergure contre les militants islamistes. Depuis le début de cette opération, environ 930 combattants islamistes présumés ont été tués selon les données de l’armée égyptienne.

A lire aussi: Vol MH370 : le mystère résolu 6 ans après le crash ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER